Calendrier des événements

Partager sur :

Étude de faisabilité d'une solution de transfert de risque en République Démocratique du Congo

Présentation de mémoire

L'Institut des actuaires a le plaisir de vous inviter à la présentation du mémoire de Thibault Calvet sur le thème : Étude de faisabilité d'une solution de transfert de risque en République Démocratique du Congo.

Cette présentation aura lieu mardi 29 novembre à 12h30.

Vous pouvez vous inscrire ICI

Assister à cette conférence vous permettra d'ajouter 6 points à votre score de Perfectionnement Professionnel Continu (PPC).

 

Résumé :

L'assurance agricole se développe, tout comme les risques auxquels elle est confrontée en raison du changement climatique. Les pays en développement - déjà vulnérables - souffriront le plus d'une dégradation des conditions agricoles. Dans ce contexte, il est important de mettre en place des programmes de développement et des systèmes d'assurance pour protéger les agriculteurs des pays en développement. Cela leur donnera le temps de s'adapter aux nouvelles conditions climatiques, et de mettre en place des pratiques agricoles plus adaptées. Dans ce contexte, une institution bancaire multilatérale développe un programme de protection en République Démocratique du Congo à une échelle sans précédent, et cherche à optimiser une couverture pour protéger les agriculteurs contre la sécheresse. Deux produits principaux sont développés dans le projet afin d'offrir la meilleure protection possible aux agriculteurs. Le premier est une assurance paramétrique, très intéressante dans la mesure où elle permet un paiement rapide sans avoir à certifier les pertes via des évaluations sur place par des experts, dans des zones difficilement accessibles. Le second produit est un fonds de réserve modélisé de deux manières différentes (autonome et assuré). Les deux produits sont en réalité complémentaires, dans la mesure où l'assurance est conçue pour couvrir des événements de faible fréquence/haute sévérité, alors qu'un fonds de réserve est conçu pour déclencher plus souvent pour des événements plus petits. Nous étudions donc comment combiner ces deux produits sur différentes couches de risque pour créer une couverture multicouche et optimiser la protection des agriculteurs en RDC. Une fois les produits définis, nous passons à la structuration des couvertures, c'est-à-dire à la détermination des paramètres des couvertures pour l'assurance paramétrique et la réserve. Nous décrivons brièvement la modélisation des rendements et des indices, car il s'agit d'une première étape nécessaire pour pouvoir fixer le prix des couvertures, avant de nous concentrer sur l'assurance paramétrique. Un soin particulier a été consacré à la détermination du seuil de déclenchement à choisir - afin de s'assurer que la couverture ne dépasse pas le budget de 20 millions de dollars de prime sur les cinq ans - et des paramètres raisonnables pour la réserve (indemnité par personne, nombre de paiements par personne, point d'attache et de sortie). Enfin, lorsque les produits sont définis et correctement calibrés, nous effectuons une analyse coûts-bénéfices. L'objectif est de trouver la meilleure configuration pour protéger les agriculteurs, du point de vue des agriculteurs. Nous partons d'abord d'un scénario de base - un scénario idéal construit à partir de plusieurs hypothèses, qui servira de référence. Ce cas de base permet de faire une première comparaison des solutions, et une analyse de sensibilité est effectuée ensuite pour assouplir les hypothèses (sur le changement climatique, l'élasticité des prix, etc.) afin de trouver la couverture la plus robuste et adéquate pour protéger les agriculteurs en RDC.

Mardi 29 novembre 2022
12h30 - 13h30 (GMT +1)
L'événement est organisé en ligne
  • Gratuit

Intervenants
Thibault CALVET (ISFA 2022)
Souscripteur
Axa Climate

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.

Mardi 29 novembre 2022
12h30 - 13h30 (GMT +1)
L'événement est organisé en ligne
  • Gratuit

  • Ajouter à mon agenda