Le Perfectionnement professionnel continu (PPC)

A moyen terme, tous les actuaires qualifiés, en France et à l'étranger, seront invités à justifier de l'actualisation de leurs compétences. Sans remettre en cause leurs acquis, il s'agira, pour tous, de pouvoir témoigner d'un niveau conforme aux attentes d'un marché en pleine évolution.

En France, comme partout ailleurs dans le monde, la profession actuarielle est confrontée à d’importantes évolutions. D’une part, dans un contexte de crise et de questionnement sur la pérennité de nos systèmes, les décideurs et le grand public manifestent une préoccupation accrue pour l’anticipation et l’évaluation du risque. D’autre part, avec l’entrée en vigueur des directives Solvabilité II ou Bâle III, le risque est placé au centre des exigences réglementaires et de la gouvernance des entreprises. Ces mutations rapides se traduisent, pour les professionnels du risque que sont les actuaires, par l’impératif de maintenir leurs expertises et leurs compétences techniques au niveau attendu par le marché.

Prenant acte de cette incontournable réalité, l’Institut des actuaires a mis en place au 1er janvier 2010, pour ses membres, un dispositif de Perfectionnement professionnel continu (PPC), inspiré de certains exemples internationaux.

Suite à l'adoption de nouveaux statuts lors de l’Assemblée Générale Mixte du 20 juin 2014, il existe désormais six catégories de membres :
  1. Actuaires associés
  2. Actuaires qualifiés 
  3. Actuaires certifiés 
  4. Actuaires agrégés 
  5. Actuaires honoraires 
  6. Membres d’honneur
La norme PPC requiert la validation de l’équivalent de trois jours de formation par an (soit 20 heures). Réalisable dans des domaines variés – la norme définit de nombreuses activités professionnalisantes –, en interne, auprès d’organismes de formation, ou même de l’Institut. La norme PPC de l’Institut des actuaires se veut ainsi conforme aux besoins de la profession, flexible, et accessible à tous. Pour télécharger la grille PPC, cliquez ICI

Accès membre



mot de passe oublié

La vie de l'Institut

working Group on Risk

Abstract:    Change points are a very common feature of ‘big... En savoir +

Magazine

le mag

Une vision et une analyse différentes de l'économie.

Abonnez-vous !
Ajoutez un message personnel