Liste des articles
Vue 177 fois
23 septembre 2013

Pourquoi les Pays-Bas font référence

Encadré

Les retraités hollandais perçoivent en moyenne une pension équivalente à 105,5 % de leur salaire moyen. Souvent encensé par la Commission européenne, le système de retraite des Pays-Bas repose sur trois piliers : le dispositif public AOW, une pension professionnelle complémentaire et une pension de retraite supplémentaire facultative.

L’allocation AOW, qui est une pension universelle par répartition, apporte entre 50 et 70 % du salaire minimum et fonctionne selon le principe de la répartition, où les actifs cotisent pour les retraités.

Le second pilier du système néerlandais repose sur des retraites collectives financées par les entreprises. Donc sur des fonds de pension qui représentent la part la plus importante des pensions versées aux retraités. Pour assurer la pérennité du système, la gestion de ces fonds ne relève pas des entreprises et peut être prise en charge par les assureurs privés. Aux Pays-Bas, on recense trois catégories de fonds de pension : les sectoriels, qui sont liés à un secteur d’activité (BTP…) ; ceux qui sont choisis par les entreprises ; et ceux qui sont rattachés aux professions libérales. Au total, 97 % des Néerlandais sont affiliés à quelque 600 fonds de pension !

Enfin, le troisième et dernier pilier de ce système de retraite est une forme d’assurance individuelle (contrat d’assurance vieillesse) qui concerne essentiellement les professions indépendantes.

C.G.

Articles liés