Mémoire d'actuariat

Incidence d\'une allocation d\'actifs dynamiques sur el pilotage d\'une compagnie d\'assurance vie soumise à deux référentiels : Solvabilité 2 et Swiss Solvency Test
Auteur(s) FRAPARD Fabian
Société Swiss Life France
Année 2018
Confidentiel jusqu'au 14/06/2020

Résumé
Le secteur assurantiel est confronté depuis le début des années 2000 à un contexte économique difficile, suite à une crise financière importante et une baisse des rendements obligataires continue. Dans un souci de protection des assurés, les réglementations on évolué pour mieux appréhender les risques encourus par les entreprises. Désormais les compagnies sont soumises à \"Solvabilité II\" pour l\'Europe, et le \"Test suisse de solvabilité\" pour la Suisse et les filiales étrangères d\'une compagnie suisse. Il s\'agit d\'une double contrainte à respecter pour une filiale européenne d\'une compagnie suisse, tout en conciliant l\'érosion des rendements et l\'accroissement du capital à immobiliser, avec des assurés et des actionnaires toujours plus exigeants. L\'entrée en vigueur de ces deux réglementations a obligé les compagnies à développer des modèles plus complexes afin de tenir compte des interactions entre l\'actif et le passif. Ces modèles devraient donc permettre de refléter au mieux les choix que pourraient mettre en pratique les dirigeants dans diverses situations, et ainsi permettre d\'optimiser le capital à immobiliser en fonction de ces choix. L\'étude des similitudes et divergences de la réglementation européenne et suisse sur les principaux risques pour une compagnie d\'assurance vie (i.e. le risque de marché et le risque de crédit) (Chap1) permettra, à travers ce mémoire, de mettre en oeuvre une stratégie d\'allocation dynamique à l\'aide de la méthode Least Square Monte Carlo (Chap2). Ainsi, cette stratégie reflétera au mieux les actions du management lorsque le ratio de solvabilité suisse s\'avère critique. Enfin, on étudiera les impacts d\'une telle allocation dynamique sur l\'environnement réglementaire européen, la déformation temporelle, ainsi que la sensibilité au choix des facteurs de risque de la modélisation développée.

Abstract
Since the beginning of the 2000\'s economic environment has been complex for insurance sector, due to a financial crisis and a perpetual decrease of bonds returns. In order to protext insured persons, new regulations have been introduced to well reflect risks incurred by insurance companies. Nowadays, companies are subject to Solvency II for European country, and Swiss solvency test for Switzerland, and foreign subsidiaries of Swiss company. So it\'s a double constraint for a European subsidiary of Swiss insurance company. Moreover, it\'s necessary to concialiate that with erosion of yields, rising capital to immobilize, and insured persons and shareholder\'s always more challenging. These new regulations forced insurance companies to develop models more and more sophisticated to take into account interaction between asset and liability. These models should well reflect management\'s choices in various situations, and lead to an optimization of immobilized capital. Firstly, this paper will highlight similarities and discrepancies between Solvency II and Swiss solvency test for the major risks in life insurances business, market and credit risk. Then by using Least Square Monte Carlo method, a dynamic asset allocation will be implemented in ALM model to reflect management actions taken by managers when Swiss solvency ratio is critical. Finally this paper will illustrate the impact of dynamic asset allocation on European regulatory environment, and also time and risk factors sensitivities of developed modelling.