Mémoire d'actuariat

Risque des affaires nouvelles : valorisation et projection du capital économique des contrats d'épargne et de retraite
Auteur(s) CATARINO Thibaut - LIBAUD Clémence
Société Allianz IARD
Année 2018
Confidentiel jusqu'au 01/04/2020

Résumé
La politique de souscription est au coeur des stratégies de l'entreprise d'assurance. L'assureur doit ainsi trouver un juste équilibre entre le volume des cotisations, la rentabilité et l'immobiilisation en capital pour couvrir les risques induits par les nouvelles souscriptions de l'année. Le risque supporté par l'assureur à travers ses affaires nouvelles est une composante importante qui doit être en phase avec les objectifs du plan stratégique de l'entreprise et son appétence au risque. Aujourd'hui, la règlementation du secteur assurantiel impose un calcul de SCR par risque au global de la compagnie d'assurance sans distinction entre le portefeuille existant de l'assureur et les nouvelles affaires de l'année. Ce mémoire propose d'analyser la contribution des affaires nouvelles au SCR global de l'entreprise et d'étudier sa projection dans le temps. L'analyse se concentre sur les produits d'épargne et de retraite en assurance vie. Après introduction au lecteur des notions de rentabilité des affaires nouvelles et du contexte réglementaire, nous proposons une première approche par allocation de capital entre stock et nouvelles souscriptions à l'aide de cashflows du passif, que nous appellerons "drivers". Nous proposons une seconde méthode appelée "VNB@RISK" (Value of New Business at Risk), reposant sur des sensibilités techniques et financières appliquées à la valeur économique des affaire nouvelles. Chacune des deux méthodes présente des avantages non négligeables : simplicité et rapidité de calcul pour la méthode "drivers" et reflet du profil de risque du new business pour la méthode VNB@Risk. La projection dans le temps du capital règlementaire généré par les affaires nouvelles est étudiée à travers trois approches très différentes. L'impact sur les indicateurs de rentabilitéi des nouvelles souscriptions est traité.

Abstract
The underwriting policy is a key element on the insurance company strategy. The insurer has to find the best combination between premium volume, profitability, and capital immobilization needed to cover the risk of the new business. The risk carried by the insurer throw his new business is an important component that must be consistent with the objectives of the strategic plan of the company and his risk appetite. Nowadays, the regulation of the insurance sector imposes a calculation of the SCR risk by risk for the entire company without distinction between in force and the new business of the year. The insurer has to find a way to estimate the risk share associated with new business. This paper proposes to analyses the new business contribution to the company global SCR and to study his projection over time. The analysis is concentrated on savings products and pension product. After an introduction to new business profitability and regulatory context, we propose a first approach by SCR allocation between in force and new business. This allocation is based on liabilities cash flows called driver. After this part, we propose a second method called “VNB@Risk” (Value of new business at Risk) based on technical and financial sensitivities applied to economic new business value. Each of these two methods presents substantial benefits: simplicity and celerity for the driver method and reflection of risk profile for the VNB@Risk method. The projection over time of required capital generated by new business will be studied risk by risk. We propose three approaches very different. The benefits and limits of each method are systematically described. We present and comment the resulting impacts on the performance indicators of new business.

Mémoire complet