Mémoire d'actuariat

Méthodes Prospectives de Calcul de SCRs et Applications
Auteur(s) KOUADIO Kla
Société Société Générale Insurance
Année 2018

Résumé
Sous Solvabilité II, le régime prudentiel des organismes assureurs de l\'Union Européenne, les provisions techniques s\'inscrivent au passif du bilan économique d\'un assureur. Dans le cas où les risques sont non couvrables par des instruments financiers, les provisions techniques se composent de deux éléments : - La meilleure estimation qui est une mesure sous un scénario central des réserves nécessaires au respect des engagements pris par une compagnie d\'assurance ; - La marge de risque qui s\'interprète comme le montant à ajouter à la meilleure estimation, pour qu\'un assureur accepte de reprendre et honorer les engagements d\'un autre assureur jusqu\'à leur extinction. Pour la calculer, la Commission Européenne recommande une approche par coût du capital qui nécessite de savoir calculer des SCRs pour les années futures d\'engagements. Par ailleurs, Solvabilité II encourage les assureurs à appliquer un dispositif : l\'ORSA. Cette instruction a, entre autres, pour but d\'inciter les assureurs à mesurer au mieux leur besoin global de solvabilité sur un horizon temporel. De même que pour le calcul de la marge de risque, l\'ORSA nécessite souvent le calcul des SCRs à des dates futures. Le calcul des SCRs futurs est toutefois un processus coûteux en temps et en ressources. Ainsi, la majorité des assureurs a recours à des approximations. En revanche, comment juger de la qualité de ces approximations ? Ce mémoire tente d\'y répondre en s\'inscrivant dans le calcul de la marge de risque du module souscription vie et de l\'ORSA sur le portefeuille prévoyance de SOGECAP.

Abstract
Under Solvency II, the current supervisory regime of the European Union for insurers, the technical provisions are part of the liabilities of an insurer\'s economic balance sheet. With respect to non-hedgeable risks by financial instruments, the technical provisions are made of two elements: - The Best Estimate which is a measure under a central scenario of the reserves required to meet the commitments made by an insurance company; - The risk margin that represents the amount above the Best Estimate that an insurance company would require to take on the obligations of a given insurance company. The European Commission recommends a cost of capital method that requires the calculation of SCRs for future years of commitment. Moreover, Solvency II urges insurance companies to carry out another scheme: the ORSA. The main purpose of this assessment is to lead insurers to a better measuremenmt of their solvency needs over time. As for the calculation of the risk margin, ORSA often requires the calculation of future SCRs. However, the calculation of future SCRs is time and process consuming. Thus, most of the insurers use approximations. Consequently, one can question the quality of these approximations. This paper attempts to answer this question while remaining in the contexts of the life underwriting risk margin and the ORSA within the SOGECAP individual loan insurance portfolio.

Mémoire complet