Mémoire d'actuariat

Modélisation des garanties de santé et de prévoyance sous Solvabilité II et application à l\'évaluation des principaux risques pesant sur la solvabilité des institutions de prévoyance
Auteur(s) POUPEAU François
Société ACPR
Année 2017

Résumé
Ce mémoire présente une méthode de calcule des principaux postes du bilan prudentiel et du capital de solvabilité requis d'un organisme d'assurance proposant des garanties de santé et prévoyance, dans le nouveau référentiel règlementaire Solvabilité II. Il met en lumière certaines difficultés d'application des textes européens et propose en particulier un traitement des garanties de prévoyance. La méthode proposée a été appliquée à une institution de prévoyance construite pour être représentative du marché. Les bilans comptable et prudentiel de l'institution de prévoyance ont été successivement dressés, puis son capital de solvabilité requis a été évalué. Afin de mesurer l'effet des principaux risques pesant sur la solvabilité des institutions de prévoyance, des scénarios de chocs techniques et financiers ont été par la suite simulés. Les résultats montrent les conséquences importantes qu'un nouveau recul de l'âge légal de durée de versement des prestations d'incapacité et d'invalidité. Plus largement, ils illustrent les conséquences notables de chocs techniques, notamment sur la meilleure estimation des engagements de primes lorsqu'aucune mesure de rehaussement tarifaire ou de réduction des frais n'a pas été prise. Certaines limitations de modélisation sont mises en évidence. En particulier, il apparaît que la finesse des évaluations préliminaires à la détermination des fonds propres prudentiels ou au capital de solvabilité requis n'est pas nécessairement compatible avec les informations dont disposent les assureurs, en particulier les tables de modélisation des arrêts de travail.

Abstract
This memorandum sets out a methodology for calculating the main items of the balance sheet and the solvency capital requirement (SCR) of an insurance undertaking covering occupational health and income protection risks in the new Solvency II regulatory framework. It highlights some difficulties in the implementation of the European texts and recommends a solutions for their pracitcal application to income protection guarantees. A model has been applied to a specific type of French insurance undertaking calle \"institution de prévoyance\", dedicated to occupational health and income protection, built to representative of this market. the French GAAP and Solvency II balance sheets of this company have been drawn up and its required solvency capital has been computed. In order to measure the effect to the main risks on the solvency of \"institutions de prévoyances\", adverse technical and financial scenarios have been modelled. This study shows the significant consequences that an increase in the legal age of retirement in France would have on the solvency of the \"instution de prévoyance\", due to the increase of the maximal duration of income protection compensation. Furthermore, it illustrate the significant consequences of any delay in premium increase or cost reduction measures in reaction to a technical stress, through the \"best estimate of premium provisions\" mechanism. Some modeling limitations are highlighted. In particular, it appears that the complexity of the preliminary assessments to the determination of the own funds or the solvency capital requirement is not necessarily compatible with the information available to insurers, in particular in disability modeling.

Mémoire complet