Mémoire d'actuariat

Modélisation d\'un contrat d\'épargne sous Solvabilité II et étude des sensibilités du SCR associé
Auteur(s) BOURGEON Thomas
Société SOGECAP
Année 2016
Confidentiel jusqu'au 20/09/2018

Résumé
Depuis le 1er janvier 2016 les sociétés d’assurance sont soumises à la nouvelle norme Solvabilité 2. Ce cadre prudentiel harmonisé au niveau européen a pour but d’assurer une meilleure protection des assurés en mettant en place une meilleure estimation de la marge de solvabilité nécessaire pour les opérations d’assurance. Pour y parvenir, le bilan comptable de la société se construit par une approche non plus historique mais en valeur de marché. Cette nouvelle vision permet une évaluation des risques au plus proche de la réalité. Dans ce contexte, le calcul du capital de solvabilité requis devient une préoccupation centrale pour tous les acteurs du monde assurantiel. En effet chaque compagnie relevant du code des assurances se doit de présenter un niveau de fonds propres supérieur au capital de solvabilité requis noté SCR qui peut se calculer par une formule standard instaurée par l’EIOPA ou bien selon un modèle interne propre à chaque compagnie et préalablement validé par les autorités de contrôle. L’objectif de ce mémoire est de trouver une modélisation permettant d’approcher le montant du SCR de la formule standard d’un contrat classique d’épargne, afin d’éviter l’exécution de l’ensemble des calculs qui peuvent être longs et fastidieux sans l’utilisation de logiciels dédiés à cet effet. Pour ce faire, nous rechercherons des paramètres pertinents et significatifs, que ce soit en termes d’impact sur le SCR ou en terme de représentation du profil et de l’appétence au risque de l’assureur. Des sensibilités seront menées sur les paramètres que nous aurons déterminé afin de calibrer aisément leur impact sur le SCR et donc sur la rentabilité induite. Ce travail pourra notamment permettre à un public non avisé en techniques actuarielles (services marketing, commercial par exemple) ou bien à des décideurs de pouvoir incorporer rapidement un montant de SCR dans leurs études de rentabilité ou budgétaires.

Abstract
Since the 1st of January 2016, insurance undertakings have adopted the new regulatory framework called Solvency 2. The aim of this harmonized and prudential framework is to ensure a better protection of the policyholders and also to ensure a better estimation of the insurers’ solvency. In order to succeed, the balance sheet is based on a market approach instead of the old one which was an historical approach. This new vision gives a risk evaluation very more closer to the reality. In this context, the SCR calculation becomes a central concern for all the players of the insurance environment. Indeed, each company has to present a level of Own Funds greater than his Solvency Capital Requirement known as SCR which can be calculated by a standard formula instaured by the EIOPA or also by an internal model owned by each company and validated by the authorities. The aim of this dissertation is to estimate the level of SCR of a classic saving product by the standard formula to avoid the execution of all the calculations which can be very long and tedious without the proper tools and adapted softwares. To do this, sensitivities will be lead on parameters which sounds relevant to us in this case of a classic saving product because they are fixed by the insurer according to his profile and his risk appetite. This work will be used by a non-expert in actuarial sciences (marketing or commercial departments for examples) or used by decision makers to be part of profitability and budgetary studies.

Mémoire complet