Mémoire d'actuariat

Les conséquences des sorties en capital prévues dans les nouveaux plans d’épargne retraite sur le bilan et la solvabilité de l’assureur
Auteur(s) BOSCHER E.
Société FIXAGE
Année 2020

Résumé
Ce mémoire s'intéresse aux évolutions que la loi PACTE induit sur les prestations, le bilan, le SCR et le ratio de solvabilité de l'assureur. La loi PACTE prévoit une série de mesures visant à harmoniser l'épargne retraite. L'étude effectuée ici se penche sur la modification de la disponibilité de l'épargne dans les nouveaux plans d'épargne retraite lors du départ à la retraite. La nouvelle législation permet de liquider son épargne partiellement ou totalement en capital, ce qui n'était pas possible sur tous les contrats auparavant. En premier lieu, ce mémoire tente d'estimer le choix de sortie d'un assuré. Afin de déceler les facteurs déterminants du comportement des assurés, une analyse des réponses aux précédentes réformes sera faite. Outre-manche la possibilité de sortie en capital a été ajoutée en 2015, nous verrons quelles transpositions du comportement anglais nous pouvons faire. Une étude sera également faite sur la fiscalité ainsi que sur l'impact des facteurs économiques sur l'espérance de gain selon le choix de sortie. Ces études donneront une première idée du choix de sortie selon les intérêts de l'assuré. Dans le but d'avoir une méthode d'estimation plus précise et adaptable à différents portefeuilles, des techniques de machine learning seront utilisées. Ces méthodes permettront d'apprendre le pourcentage d'épargne liquidée en capital à partir de variables explicatives sans être explicitement programmées. Ces algorithmes nécessitent une base de données d'apprentissage, un portefeuille de contrats PERP jouera ce rôle. Ce contrat permet déjà une sortie à hauteur de 20% en capital. Nous supposerons que les assurés optant pour la sortie partielle de 20% en capital sortiront totalement en capital après la loi PACTE. Une fois les lois de sortie estimées, cette méthode sera appliquée sur le cas pratique d'un portefeuille d'assurance. Les prestations de l'assureur seront mises à jour selon une sortie en rente obligatoire ou facultative. Les deux bilans initiaux seront tirés. La méthode alternative au SdS, proposée par Rémi Gauville dans son mémoire "Projection du ratio de solvabilité : des méthodes de machine learning pour contourner les contraintes opérationnelles de la méthode des SdS" sera alors utilisée pour obtenir une comparaison du SCR et du ratio de solvabilité selon le type de rente proposée par le contrat.

Abstract
This thesis focuses on the changes that the PACTE law induces on the insurer's services, balance sheet, SCR and solvency ratio. The PACTE law provides for a series of measures aimed at harmonizing retirement savings. The purpose of this study is to examine changes in the availability of savings on retirement savings plans. The new legislation makes it possible to liquidate savings partially or totally in capital, which was not possible before for all contracts. In the first place, this thesis attempts to estimate the exit choice of a policyholder. In order to identify the determinants of policyholder behavior, an analysis of the response to the previous reform will be made. In England, the capital exit option was added in 2015, we will see what transpositions of English behavior we can do. A study will also be made on taxation as well as on the impact of economic factors on the expected gain depending on the choice of exit. These studies will give a first idea of the choice of exit according to the interests of the policyholder. In order to have a more accurate and adaptable estimation method for different portfolios, machine learning techniques will be used. These methods will make it possible to learn the percentage of savings liquidated in capital from explanatory variables without being explicitly programmed. These algorithms require a learning database, a portfolio of PERP contracts will play this role. This contract already allows for an outflow of 20% in capital. Once the exit laws are estimated, this method will be applied to the practical case of a retirement insurance portfolio. The insurer's duty will be updated according to a compulsory or optional annuity withdrawal. The two initial balance sheets will be drawn. The alternative method to SdS, proposed by Rémi Gauville in his thesis "Projection of the solvency ratio : methods of machine learning to circumvent the operational constraints of the SdS method" will then be used to obtain a comparison of the SCR and the solvency ratio according to the type of annuity proposed by the contract.

Mémoire complet