Mémoire d'actuariat

L'assurance emprunteur des seniors expatriés en Espagne
Auteur(s) IRAQI H.
Société LIFEWARE
Année 2020
Confidentiel jusqu'au 24/06/2022

Résumé
L’assurance emprunteur intervient lors de la souscription d’un prêt immobilier. Elle permet de garantir au prêteur le paiement des échéances ou du capital restant dû dans le cas où l’emprunteur serait dans l’incapacité de rembourser son emprunt. Très développé en France, le marché de l’assurance emprunteur l’est beaucoup moins en Espagne : les coûts y sont plus élevés et les garanties moins importantes. Par conséquent, un Français expatrié en Espagne souhaitant y acquérir un bien immobilier se retrouvera souvent démuni d’une offre d’assurance emprunteur satisfaisante. Ce mémoire s’intéresse au cas particulier des expatriés Français de plus de 60 ans en Espagne, et vise à concevoir un produit d’assurance emprunteur qui soit adapté à leurs besoins et à leurs attentes. La combinaison d’un tel produit avec des produits de rentes viagères est également étudiée dans le but de determiner s’il est possible pour un assureur de réduire son risque en mutualisant les risques de mortalité et de longévité

Abstract
Home loan insurance is a scheme under which the insurer will settle the outstanding home loan amount with the lender in case the borrower fails to repay their debts. While the French home loan insurance market is very mature, the same market in Spain has grown more slowly. Therefore, French expatriates who want to buy a home in Spain will usually find themselves in a situation where they either cannot take out a home loan insurance policy to protect themselves or are forced to opt for products with higher insurance rates and less guarantees compared to what they would get on the French market. This paper focuses on the special case of expatriates over the age of 60 and aims at designing a home loan insurance product that meets their needs and expectations. The combination of such a product with life annuity products is also studied in order to determine if it is possible for an insurer to reduce their risk by mutualizing mortality and longevity risks.