Mémoire d'actuariat

Mesure du risque de contrepartie et des ajustements de valorisation de crédit
Auteur(s) CHALAS Gaëlle
Société ACPR
Année 2017

Résumé
Le risque de crédit de contrepartie sur les instruments financiers était largement considéré comme un risque négligeable jusqu'à 2008 et la crise financière. La faillite de Lehman Brothers a en particulier représenté une réalisation concrète de ce risque et des pertes potentielles qu'il induit. Les textes réglementaires et comptables accordent désormais une large place à la notion d'ajustement de valorisation au titre du risque de crédit et à la gestion de la variation de ce risque. Cependant, sa correcte modélisation fait face à plusieurs challenges, notamment une correcte estimation des expositions potentielles futures - ou coût de remplacement des produits dérivés - d'une part ainsi que l'estimation des paramètres de crédit classique liés à la contrepartie, c'est à dire les probabilités de défaut et pertes en cas de défaut. Ce mémoire tente de synthétiser les différentes notions réglementaires et comptables, et dans chaque cas, les difficultés rencontrées pour modéliser les différents paramètres nécessaires à une estimation appropriée des ajustements d'évaluation de crédit et des risques qui leurs sont liés. De plus, il souligne les principales différences rencontrées entre les notions prudentielles et comptables mais aussi dans les modélisations utilisées actuellement par les banques et les possibles futures évolutions et défis.

Abstract
The counterparty credit risk of the financial instruments was broadly considered as a negligible risk until 2008 and the related financial crisis. In particular, the bankruptcy of Lehman Brothers showed a concrete realisation of that risk as well as the potential losses inducted. The regulatory and accounting texts give now an important role to the notion of credit valuation adjustment and to the management of the change of this risk. Yet the adequate and correct modelling face several challenges, i.e. on one hand, a thorough estimation of the potential futures exposures - or replacement cost of the derivatives products and, on the other hand, the estimation of the usual credit risk parameters linked to the counterparty, such as the Probabilities of Default or the Loss Givent Default. This document aims at summarising the different regulatory and accounting notions, and, in each case, the challenges faced in order to model the different parameters which are used to estimate appropriately the credit valuation adjustments and the related risks. In addition, it highlights the main differences between regulatory and accounting principles as well as the between the different modelling practises used and the possible future changes and challenges.

Mémoire complet