Mémoire d'actuariat

Le ratio combiné économique, modélisation et discussion sur la vision qu'il offre de la profitabilité en assurance dommage
Auteur(s) HUDE Thomas
Société AXA
Année 2019
Confidentiel jusqu'au 20/02/2021

Résumé
Dans un environnement de taux bas persistants, la qualité de la souscription technique devient encore plus importante pour la rentabilité de l'assurance dommage. Le ratio combiné économique (ECR) fournit une vision économique de la performance de souscription, prenant notamment en compte l'exigence de rémunération de l'actionnaire. L'ECR est, en théorie, un outil de pilotage de la souscription de l'année plus précis que le ratio combiné courant, qui est une vision purement comptable. Il est complémentaire de la rentabilité des capitaux investis, qui donne une analyse de la rentabilité telle que la voit l'actionnaire, c'est-à-dire intégrant les performances technique et financière, et à travers tous les exercices de souscription. L'objectif de ce mémoire est d'analyser le cadre théorique de l'ECR, d'en fournir une modélisation sur l'exemple d'une des filiales du Groupe AXA, de discuter des intérêts et des limites, et enfin de voir comment l'on peut en déduire une métrique facilement utilisable dans une unité de souscription. Pour des raisons de confidentialité, les montants financiers servant d'entrées au modèle ont été largement modifiés et il est conseillé au lecteur de ce focaliser sur la méthodologie plus que sur les résultats eux-mêmes.

Abstract
In a persistently low rates environment, sound technical underwriting has become the cornerstone for overall P&C profitability. The economic combined ratio (ECR) provides an economical view on the underwriting performance, notably taking into account the remunaration of shareholders. In theory, the ECR allows to monitor the underwriting year activity in a more adequate manner than with the current year combined ratio, which offers a purely accounting view. It is complementary to the return on equity, which is the way shareholders look at the profitatility of the P&C insurance company, i.e. bottom line performance including both technical and financial items, and accross all underwriting years. The aim of this paper is to detail the theoretical framework of the ECR, to provide a modelling based on a subsidiary of the AXA Group, to discuss its merits and limits, and finally to see how we can build out of it a KPI which utilisation by underwriting teams is easy in practice. For confidentialily reasons, the financial inputs to the model have been modified and the reader is advised to focus on the methodology rather that the results themselves.