Mémoire d'actuariat

Construction des hypothèses Best Estimate biométriques pour des produits d'assurance décès et maladies redoutées au Royaume-Uni
Auteur(s) EVERTSE Jeannette
Société Partner Reinsurance Europe SE
Année 2018
Confidentiel jusqu'au 14/11/2020

Résumé
Depuis l'introduction de la directive Solvabilité II, les provisions techniques doivent être évaluées au plus juste. La définition et la justification statistique et actuarielle des hypothèses du Best Estimate constituent ainsi une étape incontournable dans la constitution des provisions réglementaires. Par conséquent, la pertinence des tables d'incidence est essentielle dans le cadre des produits d'assurance décès et maladies redoutées. L'objectif du mémoire a été défini dans ce contexte. L'enjeu de l'étude est la mise en place des hypothèses techniques de mortalité et de morbidité dans le cadre des portefeuilles regroupant une population relativement jeune résultant peu de sinistralité sur le marché britannique. La méthode présentée consiste à procéder en trois étapes. Premièrement on propose de comparer deux méthodes d'estimation des taux bruts de sortie : l'estimateur de Hoem et l'estimateur de Kaplan-Meier. Puis, à l'aide de l'estimateur de Hoem, on procède à l'ajustement des tables du moment par rapport aux références externes. Les méthodes d'ajustement appliquées sont le Standardized Mortality Ratio, une version semi-paramétrique du modèle de Brass et un modèle linéaire généralisé. Finalement, on introduit une vision prospective de l'hypothèse de mortalité en appliquant une dérive de mortalité sur les probabilités de décès ajustées à l'aide du modèle proposé par le Continuous Mortality Investigation.

Abstract
Since the introduction of the Solvency II Directive, technical reserves must be evaluated as accurately as possible. The definition and statistical and actuarial justification of best estimate assumptions is an indispensable step in order to calculate regulatory reserves. Consequently, the relevance of incidence tables is essential within the framework of term life and critical illness insurance products. The purpose of this thesis has been defined within this context. The aim of this study is the establishment of mortality and morbidity technical assumptions for portfolios concerning a relatively young population, who have had a low number of claims within the British market. The presented methodology consists of three steps. Firstly, we propose to compare two types of incidence rate estimators : the Hoem estimator and the Kaplan-Meier estimator. Secondly, by using the Hoem estimator, periodic life tables will be constructed by amending benchmark incidence rates. Applied fitting methods are the Standardized Mortality Ratio, a semi-parametric Brass-type relational model and a generalized lienar model. Thirdly, we introduce a forward-looking vision for mortality assumptions by applying a mortality drift on the adjsuted death probabilities using a model proposed by the Continuous Mortality Investigation.