Mémoire d'actuariat

Impacts de la généralisation de la complémentaire santé des retraités
Auteur(s) ANDRE Vladimir - BRIENS Anne
Société Axa France
Année 2016
Confidentiel jusqu'au 28/06/2018

Résumé
Comme stipulé dans le PLFSS 2016, le gouvernement actuel envisage la généralisation de la complémentaire santé aux retraités du secteur privé. Ces derniers pourraient ainsi continuer à bénéficier de leurs droits au sein du contrat collectif de leur entreprise, avec un tarif limité. Cette étude a pour objectif d’estimer les éventuels surcoûts d’une telle réforme pour les contrats collectifs santé. A cette fin, un outil a été construit permettant de modéliser dans le temps l’équilibre financier d’un contrat collectif en y intégrant au fur et à mesure les nouveaux retraités. Les primes pures ont été modélisées pour chaque âge à partir des données de l’assurance individuelle via l’utilisation de la méthode de régression polynomiale ainsi que de de la méthode de lissage de Whittaker-Henderson le cas échéant. Les effectifs par âge d’un contrat ont été modélisés à partir des données de l’assurance collective, en décomposant les différents types de flux : départs en retraite ; sorties de portefeuille ; décès ; embauches. La modélisation de l’âge de départ en retraite a nécessité l’utilisation des dernières statistiques nationales disponibles. En conclusion, sur la base d’hypothèses moyennes, la mise en place de cette réforme entraînerait un besoin de majoration annuel de 7.7% sur un horizon de 20 ans, en plus des majorations usuelles. Au global, une majoration globale à 2 chiffres est donc à prévoir, et ce annuellement.

Abstract
In 2016, French government plans to improve access to healthcare for retirees through corporate health insurance. As they retire, employees might continue to benefit from their previous private group healthcare plan, with only limited fees. This study aims to evaluate the potential cost of such a reform for companies. We therefore built an excel tool to calculate the evolution of a group insurance policy’s loss ratio over time by incorporating retirees along the way. Clams per capita are modeled age by age thanks to individual insurance data and smoothed with both polynomial regression and Whittaker-Henderson methods, depending on which was better fitted. Demographics are modeled age by age thanks to group insurance data. We decomposed our turnover analysis as 3 causes: retirement, employees leaving the company, new hires, death. Retirement age has been modeled using national statistics as recent as we could get. A 20 year forecast shows a necessary 7.7% additional annual premium adjustment to stabilize loss ratio overtime, bringing the overall. An overall two-figure increase is to be foreseen.

Mémoire complet