Mémoire d'actuariat

Mise en oeuvre d\'un dispositif ORSA pour un portefeuille de garanties complémentaires sur contrat emprunteur
Auteur(s) DORNER Claire
Société AFI ESCA
Année 2016
Confidentiel jusqu'au 29/09/2018

Résumé
Le 1er janvier 2016 a marqué l'entrée en vigueur de la nouvelle réforme réglementaire du monde de l'assurance, Solvabilité II. L'instauration de ce nouveau cadre doit mener les organismes d'assurance à une appréciation plus pointue des risques auxquels ils sont soumis, et auxquels ils devront adapter leurs exigences en termes de fonds propres. Sur le modèle de Bâle II, la directive est scindée en trois piliers, établissant respectivement les exigences quantitatives, qualitatives et informatives. Au coeur du deuxième pilier, le dispositif ORSA vise une gestion des risques et une évaluation prospective de la solvabilité de la compagnie. A cet effet, l'ORSA doit donc permettre la projection à la fois du capital de solvabilité requis, et du bilan, tout en tenant compte du profil de risque spécifique de la compagnie. AFI ESCA IARD est une petite structure, prenant des engagements depuis 2013 sur des garanties complémentaires connexes à des contrats emprunteurs et locataire distribués par AFI ESCA. Jusqu'ici, la société ne disposait pas d'un modèle propre pour la projection de sa solvabilité à moyen terme, qui était réalisée manuellement. L'objectif était donc la mise en oeuvre d'un tel dispositif.

Abstract
The 1st January 2016 marked the entry into force of the new regulatory reform of the insurance industry, Solvency II. The introduction of this new framework must lead insurance companies to a sharp appreciation of the risks they are subjected to, to which they have to adapt their capital requirements. On the model of Basel II, the directive is split into three pillars, respectively establishing the quantitative, qualitative and informative requirements. Within the second pillar, the ORSA calls for a better risk management and a prospective assessment of the solvency of the company. To this end, the ORSA shall be such as to enable the projection of both the Solvency Capital Requirement and the balance sheet, taking into account the company risk profile. AFI ESCA IARD is a small business, taking commitments since 2013 on guarantees related to loan and rental insurance contracts distributed by AFI ESCA. So far, the company did not have its own model for assessing prospectively its solvency, which was previously a manual process. The objective was thus the implementation of such a model.

Mémoire complet