Mémoire d'actuariat

ORSA, faire d\'une contrainte réglementaire un outil de pilotage
Auteur(s) BENKHALFA Mohamed
Société Milliman
Année 2016

Résumé
L'objectif de ce mémoire est de présenter un cadre méthodologique et une analyse des résultats d'un ORSA annuel réalisé pour une compagnie non-vie fictive, construite à partir d'informations et de données moyenne sur le marché français. La première partie de l'étude présente nos réflexions sur la définition du Besoin Global de Solvabilité ainsi que la présentation de notre proposition pour notre entité fictive. Cette définition du Besoin Global de Solvabilité s'inscrit par rapport à une volonté de trouver un équilibre entre une vision technique et une vision stratégique de l'ORSA, principalement en proposant un cadre où un dialogue peut s'établir entre les actuaires, les opérationnels et le Conseil d'Administration (ou le Conseil de Surveillance). Cette définition du Besoin Global recouvre la définition de scénarios de stress techniques, financiers, opérationnels et commerciaux. La définition du BGS intègre également une réévaluation du SCR, en prenant en compte un risque sur les obligations d'Etat, une réévaluation du choc sur les participations stratégiques et une libération de la contrainte sur les USP. Le SCR réglementaire reste une borne de cette réévaluation. La seconde partie présente nos choix opérationnels dans la construction de l'outil de projection, et notamment les spécifications techniques détaillées de la projection des actifs, des passifs et de la construction des paramètres propres à l'entité dans le calcul du SCR (USP). Ces éléments techniques représentent des propositions de réponse opérationnelle aux problématiques que toute entité se pose lors de la construction d'un modèle de projection. Enfin, les résultats des scénarios de stress (stress technique, financiers, opérationnels et commerciaux) sur notre compagnie fictive sont analysés. Cette analyse couvre l'explication des mouvements sur le ratio de couverture, les conclusions et les éventuels plans d'action à réaliser par l'entité.

Abstract
The objective of this study is to introduce a methodological framework and analyses for an annual ORSA report, carried out on a French Non-Life company. The company is fictive, and has been computed based on public data of the French market, in order to have an average company representing the French market. The first part of this study presnts our thoughts and relections on the definition of the Overall Solvency Needs for our average company. These thoughts aim to a balance between technical and strategic aspects for the ORSA. The balance is achieved in order to make the ORSA a place for a dialogue between actuaries, experts and Board members. The definition of the Overall Solvency Needs presented in this study will include a revaluation of the SCR, integrating a capital charge on sovereign bonds, changing the capital charge for strategic participations, and dampening the effect of the credibility factors on the USP. This new SCR is floored at the official SCR value. The Overall Solvency Needs is also defined by a selection of pertinent stress tests in accordance with the risk taken by the company. The second part presents our operational choices for our ORSA projection model. Detailed technical specifications are given on the modeling of assets, labilities and assessment of the undertaking specific parameters (USP) for the SCR calculation. These technical elements are not more than our practival proposals for the asset and liability modeling questions common to all entities building up their ORSA projection model. The last part of this study presents the results of stress test scenario (technical, financial, operational and commercial) on our fictive company. This analysis covers the analysis of the impact on the solvency ratio of the stress tests, the conclusions for our compagny and the potential action plan to be taken.

Mémoire complet