Mémoire d'actuariat

Modélisation du processus de commutation de la réassurance en run-off au sein d'AXA LM
Auteur(s) BOULAOUAD Fares
Société AXA Liabilities Manager
Année 2020
Confidentiel jusqu'au 22/06/2022

Résumé
Les sociétés d'assurance ou de réassurance doivent être dotées d'un capital minimum pour leur permettre de faire face à des risques extrêmes. Dans le cadre de la gestion de run-off, la logique de création de valeur veut que la détention de capital soit optimisée en montant et dans le temps afin de rémunérer au mieux les investisseurs et de rester compétitif. Il convient ainsi de réduire le capital par le biais de différents vecteurs afin de remonter les dividendes aux investisseurs. Dans le cadre de la gestion de run-off en réassurance, un des vecteurs de réduction du risque, et donc du capital, est d'aboutir à des accords permettant la reprise des risques par la cédantes contre la réception d'un montant correspondant à l'estimation des charges restantes sur les contrats repris : c'est le mécanisme de commutation. Dans ce mémoire, nous proposons l'application de modèles de Markov sur les données disponibles ainsi que le recours à la régression logistique afin d'analyser le processus de commutation au sein d'AXA Liabilities Managers. L'objectif principal est de construire un modèle qui permette d'apprécier les chances qu'un projet de commutation puisse aboutir à un horizon de temps donné. Il s'agit d'établir une segmentation selon des critères pertinents à appliquer, par exemple, au niveau contrat ou au niveau cédante, afin de mieux cibler les commutations réalisables. Ce travail permettra de tirer des conclusions qui aideront à améliorer la connaissance et la maîtrise des portefeuilles gérés, suggérer des adaptations au processus de commutation en place et enfin contribuer aux projets à venir d'acquisition de nouveaux portefeuilles de run-off.

Abstract
Insurance and Reinsurance companies need to hold a minimum amount of capital in order to face extreme risks. In the context of run-off management, value creation requires that the capital holdings be optimized in amount and over time in order to best compensate investors and remain competitive. It is therefore appropriate to reduce this capital through different possible ways in order to raise dividends for investors. More specifically, in reinsurance run-off management, one manner of risk reduction, and thus capital reduction, is to achieve an accord in which the cedant reassumes its risk in exchange for a cash amount reprensenting an estimation of the remaining risks included in the contracts taken back - a mechanisme known as commutation project at a given time horizon. A segmentation according to consistent criteria to be applied for example, at contract or at cedant level, will allow for better commutation targeting. The conclusions of this analysis will enhance knowledge on the managed portfolios, lead to suggestions for improving the current commutation process and finally contribute to the targeting of new portfolio acquisitions.