Mémoire d'actuariat

Etude d\'une opportunité de diversification par l\'ORSA : application à l\'assurance emprunteur individuelle
Auteur(s) PEREZ Laura
Société Actuaris
Année 2017

Résumé
L'étude menée dans ce mémoire consiste à analyser les opportunités de diversification par l'ORSA avec une application à l'assurance emprunteur individuelle. Pour cela, les garanties de notre produit emprunteur ont d'abord été définies puis tarifiées, et le business plan reprenant les flux à prévoir en normes françaises, a été construit. La frontière des contrats en assurance emprunteur stipule que les assurés encore en portefeuille au 31/12/N doivent être considérés pour l'année N+1. Ainsi, nous avons considéré un horizon de business plan de cinq ans et retenu six générations. Par la suite, ces flux ont été utilisés pour calculer les Best Estimate et déduire les exigences de capitaux réglementaires du pilier 1 et de Solvabilité 2. Dans le cadre de la formule standard, les SCR de souscription et de taux ont été évalués. Pour amortir les chocs, une commission variable a été introduite et permet de limiter les exigences en capital. Enfin les SCR résultant de l'activité emprunteur ont été intégrés à l'ORSA d'un organisme assureur pour mesurer l'impact de cette diversification. L'ORSA a été étudié dans un scénario central puis sous deux scénarios dégradés : l'un de hausse des résiliations et l'autre de choc décennal. Il apparaît que les scénarios dégradés ne respectent plus les limites définies dans le profil de risque, et le pilotage doit alors s'adapter en introduisant notamment de la réassurance.

Abstract
The study conducted in this report consists in analyzing the opportunities of diversification offered by the ORSA with an application to individual borrower insurance. For this, the guarantees of our borrowing product were first defined and then priced, and the business plan with the flows to be provided under French standards, was built. The boundary of the borrower insurance contracts stipulates that insured persons still in portfolio on 31/12/12 should be considered for the next year. Thus, we considered a five-year business plan horizon and retained six generations. Subsequently, these flows were used to calculate the Best Estimate and deduct the regulatory capital requirements of Solvency 2 Pillar 1. Under the standard formula, the underwriting and rate SCRs were valued. To cushion the shocks, a variable commission has been introduced which limits capital requirements. Finally, the SCRs resulting from the borrowing activity have been integrated into the ORSA of an insurer to measure the impact of this diversification. The ORSA was studied in a central scenario and then under two degraded scenarios: one of increasing terminations and the other of decadal shock. It appears that the degraded scenarios no longer comply with the limits defined in the risk profile, and then the steering has to be adjusted by introducing reinsurance for example.

Mémoire complet