Mémoire d'actuariat

Comment définir les hausses tarifaires à l\'échéance anniversaire optimisant la valeur d\'un contrat d\'assurance habitation ?
Auteur(s) BOUBLIL Audrey
Société AXA France
Année 2017
Confidentiel jusqu'au 11/01/2019

Résumé
En France, le contexte concurrentiel en assurance habitation est tel que les affaires nouvelles sont souscrites à perte. Autrement dit, la prime commerciale est inférieure à la prime technique. Pour compenser, la prime payée par l'assuré est augmentée d'année en année à chaque échéance anniversaire, ce qui produit à la fois la résiliation de certains contrats sensibles à la hausse tarifaire et une augmentation de la rentabilité des contrats restant en portefeuille à l'issue de cette hausse. L'objet de ce mémoire est de définir la stratégie de hausse tarifaires à l'échéance anniversaire visant à répondre conjointement aux enjeux de rentabilité du portefeuille d'assurance habitation et de rétention des contrats. Nous allons pour ce faire définir et modéliser un indicateur de rentabilité adéquat, qui tienne compte des pertes et des profits générés par les contrats pendant toute leur durée de vie. Nous nous référerons pour cela à la notion de New Business Value issue du cadre théorique de l'Embedded Value, laquelle consiste à sommer les résultats futurs de toutes les affaires nouvelles de l'année. Nous analyserons également le comportement de résiliation de nos assurés à l'échéance, et modéliserons ce comportement par des modèles linéaires généralisés, en tenant compte notamment de la sensibilité des assurés aux hausses tarifaires. Une fois le modèle de résiliation intégré au modèle de valeur, nous tenterons de définir une stratégie de hausses tarifaires maximisant la valeur des contrats. L'enjeu est double : il s'agit de définir à la fois le niveau moyen des majorations tarifaires sur le portefeuille et leur segmentation.

Abstract
Competition in the French retail household insurance business is such that New Business in underwriting at a loss. This means that paid premium is lower than technical premium. The premium paid by the policyholder is increased each year at renewal, which produces concomitantly termination of some contracts that remain in portfolio after the increment in premium. The aim of the present paper is to define a strategy of increments in premium at renewal so as to tackle both issues of portfolio profitability and retention. To do so, we shall define and model a profitability indicator that will take into account all profits and losses generated by contracts during their lifetime. We will rely on the concept of new Business Value, derived from the Embedded Value Principles. It consists in adding all future results of New Business contracts. We shall als analyze the cancellation behavior of customers in the renewal process and model this behavior with generalized linear models. This models will take into account elasticity to increments in premium. Once the price elasticity model has been integrated to the New Business Value indicator, we shall define a strategy of increments in premium maximizing contract value. The goal is to define both the average level of increments in premium and their segmentation.