Mémoire d'actuariat

Création d'indicateurs de performance économique dans le cadre de l'ORSA
Auteur(s) DOMERGUE Timothée
Société Actuaris
Année 2020

Résumé
La mise en oeuvre du régime prudentiel Solvabilité II amène les assureurs à revoir leur pilotage et leur appréhension de la notion de rentabilité. L'ORSA, qui croise les axes résultat et risque et apporte la vision moyen terme, apparaît comme un cadre privilégié pour déployer ce nouveau pilotage économique. Bien utilisés, ces ORSA pourraient ainsi permettre d'éclairer les décisions stratégiques tels que le lancement de nouveaux produits, la revue des tarifs ou les campagnes de résiliations. A ce stade, ces études restent néanmoins souvent sous-exploitées. Les assureurs analysent généralement les résultats des ORSA sur la base d'éléments agrégés au niveau entité et en nombre limité. L'utilisation des ORSA à des fins opérationnelles passe donc d'abord par la définition d'indicateurs fins et pertinents. L'objectif de ce mémoire est de présenter de tels indicateurs de performance, de tester leur comportement, leur robustesse et d'analyser leur évolution le long des trajectoires d'un ORSA. Le premier chapitre sera dédié à un bref rappel du cadre Solvabilité II, du processus ORSA et de l'exigence de capital réglementaire. Nous analyserons par ailleurs les différentes mailles et les différents référentiels pouvant être utilisés pour le pilotage, leur avantages et leurs inconvénients. Les indicateurs de performance économique (IPE) seront exposés dans la partie 2, ainsi que 3 notions clés associées : la construction d'un ratio combiné économique (RCE), l'allocation de SCR et la modélisation d'un indicateur de rentabilité risque-neutre. Pour ce RCE, deux approches différentes sont proposées : une vision comptable (approche à un an sur la base du bilan réel à t=0) et une vision actuarielle (approche à l'ultime sur la base de la nouvelle production). Cet indicateur croisé à l'allocation de SCR permettra de cartographier les éléments dans un cadre rentabilité - immobilisation de capital. Le RARORAC permettra quant à lui d'obtenir un indicateur unidimensionnel synthétisant les notions de risque et de rentabilité. La troisième partie développera de manière plus théorique les outils mathématiques nécessaires à la création de ces indicateurs, les différentes techniques envisagées et les méthodes retenues. Nous analyserons notamment la pertinence et les contraintes opérationnelles des techniques testées. Pour finir, la partie 4 fournira une application sur des données fictives d'assurance non-vie. Des scénarios de stress et des Management Actions seront introduits afin d'analyser les impacts observés sur ces IPE.

Abstract
The implemenation of Solvency II requirements brings insurers to review their driving and their understanding of the notion of rentability. The ORSA process, which crosses results and risk and construct a mid-term vision, is a privileged framework to deploy this new economic driving. If they are well used, these ORSA processes could lighten the strategic decisions such as the launch of a new product, the review of rates or the resiliation campaigns. At this time, the studies stay mostly underexploited. The insurers usually analyse the results of ORSA based on few elements that are often agregated at entity level. In order to use ORSA at operational ends, we need to define clear and relevant indicators. The aim of this master's thesis is to present examples of such indicators of performance, to test their bihaviours, their robustness and to analyse their evolution along the trajectories of ORSA. The first chapter will be dedicated to a brief reminder of the framework of Solvency II, of the ORSA process and the requirements of solvency capital. We will analyse furthermore the different segementations and the repositories that could be used for the driving, their benefits and their disadvantages. The Economic Performance Indicators (EPI) will be presented in Part 2, as well as 3 associated key concepts: the construction of an economic combined ratio (ECR), the allocation of SCR and the modelling of a risk-neutral profitability indicator. For this ECR, two different approaches are proposed: an accounting vision (one-year approache based on the actual balance sheet at t=0) and an actuarial vision (ultimate approach based on the new production). This indicator crossed with the SCR allocation will allow the elements to be mapped in a profitability - capital asset framework. RARORAC will provide a single-dimensional indicator synthesizing the concepts of risk and profitability. The third part will develop in a more theoretical way the mathematical tools needed for the creation of these indicators and the different considered and selected methods. We will particularly analyse the relevance and the operational constraints of the tested methods. To finish, the part 4 will be an application on fictional non-life insurance data. Some stress scenarios and Management Actions will be developped in order to analyse the effects observed on the EPI.

Mémoire complet