Mémoire d'actuariat

Mise en oeuvre de reverse stress tests dans le cadre de l'ORSA
Auteur(s) LATHUILLE Dylan
Société BNP Paribas Cardif
Année 2019
Confidentiel jusqu'au 02/05/2021

Résumé
Le processus d'évaluation interne des risques et de la solvabilité, appelé ORSA et défini par l'article 45 de la Directive Solvabilité II, constitue un véritable outil de pilotage et d'aide à la décision au sein d'un organisme assureur. Ce processus permet de fournir une vision détaillée des risques qui affectent, ou sont susceptibles d'affecter, sa solvabilité. En se positionnant au plus proche du profil de risque de l'entreprise, l'ORSA a pour objectif de conduire à une réflexion critique quant au dispositif de gestion des risques. La Direction RISK du groupe BNP Paribas Cardif a souhaité enrichir son processus ORSA par la mise en oeuvre de stress tests inversés, plus communément appelés reverser stress tests. Contrairement à un stress test classique dont le but est d'évaluer la situation de solvabilité de l'organisme dans un environnement de crise donné, le processus d'un reverse stress test est inversé. En fixant un seuil limite d'appétence au risque, l'objectif est de déterminer l'ensemble des scénarios conduisant au franchissement de cette limite pour l'organisme assureur. Ce mémoire s'attache à présenter la méthode retenue dans le cadre de la mise en oeuvre des reverse stress tests ainsi que les résultats et analyses qui en découlent. L'analyse des résultats a permis de mettre en évidence certains indicateurs économiques ne devant pas être négligés de par leur impact conséquent sur le niveau de solvabilité. Malgré cela, l'estimation de la probabilité de survenance réalisée dans le dernier chapitre de ce mémoire laisse apparaître que les scénarios identifiés ne présentent pas de menace imminente pour le groupe BNP Paribas Cardif, dont la résilience de la solvabilité est mise en évidence.

Abstract
The process of internal risk and solvency assessment, as defined by Article 45 of the Directive Solvency II, is a real tool for steering and assisting decision-making within an insurance company. This process provides a detailed view of the risks that affect, or are likely to affect, its solvency. By positioning itself closer to the risk profile of the company, ORSA aims to lead a critical review of the risk management. The BNP Paribas Cardif Group's RISK management team wanted to enhance its ORSA process with the implementation of reverse stress tests. Contrary to a classic stress test whose purpose is to evaluate the solvency situation of the company in a given crisis environment, the process of a reverse stress test is reserved. By setting a limit of risk appetite, the objective is to determine all the economic scenarios leading to the crossing of this limit for the insurance company. This memoire tries to present the method adopted in the context of the implementation of reverse stress tests, as well as the results and analyses that appear. The analysis of the results highlighted certain economic indicators which should not be ignored by their signicant impact on the level of solvency. In spite of this, the estimate of the probabilty of monitoring noted in the last chapter of this memoire, demontrates that the identified scenarios do not present an imminent threat for the BNP Paribas Cardif Group, whose resilience for solvency is highlighted.