Mémoire d'actuariat

Comment rendre pragmatique un outil ORSA en assurance-vie ?
Auteur(s) LAGARRIGUE Adrien
Société Optimind
Année 2018

Résumé
Dans le cadre de la directive Solvabilité 2, les entreprises doivent respecter des exigences quantitatives mais aussi des exigences qualitatives. Il s'agit notamment de créer un processus interne de gestion des risques, auquel participent tous les organes de l'entreprise. Dans cette optique, l'ORSA est un processus qui permet à la société de mieux connaître ses risques, de les gérer, et de les placer au coeur des décisions stratégiques. Malgré tout son potentiel, l'ORSA n'est pas encore totalement utilisé par le marché comme un outil d'aide à la décision mais toujours comme une exigence réglementaire. Ce mémoire doit permettre de montrer que l'ORSA peut servir à différents organes de l'entreprise, de la gouvernance à la gestion des risques en passant par l'AMSB, pour piloter stratégiquement la compagnie et mettre en place des actions de management. Ce mémoire présente un outil de projection pluriannuel de l'activité d'une entreprise d'assurance-vie. Dans un premier temps, ce mémoire présente la directive Solvabilité 2 et plus particulièrement l'ORSA, qui sera le coeur de ce mémoire. Dans un second temps, le mémoire présente l'activité d'assurance vie et ses particularités, qui rendent complexe la modélisation prospective déterministe. Les outils utilisés sont présentés, notamment le modèle ALM, puis le modèle de projection déterministe est introduit. Dans la dernière partie, le modèle créé est amélioré à l'aide d'une approche par stress tests, et il est appliqué à un cas concret de pilotage stratégique. A travers ce cas pratique, il est démontré que le modèle créé permet de réunir les dirigeants, l'AMSB et la fonction gestion des risques pour évaluer les risques de l'entreprise à l'horizon du business plan et mettre en oeuvre les actions nécessaires pour respecter le profil de risque.

Abstract
Under the Solvency II Directive, companies must comply with both quantitative and qualitative requirements. This includes creating an internal risk management process involving all the company's operators. To this end, ORSA is a process that allows the company to better know its risks, manage them, and place them at the heart this paper. In a second step, the report presents the life insurance business and its specificities, which make deterministic prospective modeling hard to implement. The tools used are presented, in particular the ALM model, and then the deterministic projection model is introduced. In the last part, the model created is improved using a "stress test" approach, and it is applied to a concrete case of strategic steering. Through this practical case, it is shown that the model created brings together the directors, the AMSB and the risk management function to assess the risks of the company over a 3-year period and implement necessary actions to respect the risk profile.

Mémoire complet