Mémoire d'actuariat

Couverture d\'un portefeuille d\'Epargne Euros dans un environnement de taux bas
Auteur(s) GENIN Michel
Société CNP Assurances
Année 2017
Confidentiel jusqu'au 20/11/2019

Résumé
Les contraintes liées à l'exercice du métier d'assurance vie sont nombreuses. Elles sont notamment réglementaires (ex. : le taux de minimum de participation aux bénéfices, le besoin en capital de Solvabilité II) ou contractuelle (ex. : le taux minimum garanti par l'assureur à ses assurés). La concurrence entre les assureurs vie est forte. Sans un rendement satisfaisant les assurés peuvent décider de racheter leur contrat au profit d'un autre assureur. Il faut trouver l'équilibre entre l'investissement sur des produits rentables et le surplus de capital réglementaire qu'ils engendrent. Les taux bas amplifient ce phénomène qui s'accentuera encore avec la perspective de taux négatifs. Le principal actif de l'assurance vie, l'obligation, ne génère plus un rendement suffisant permettant de respecter les obligations réglementaires. L'investissement sur des titres très risqués comme les actions est pénalisé par les nouvelles normes européennes (augmentation importante du capital requis). Pour faire face aux défis de la baisse des taux, les assureurs agissent sur plusieurs leviers efficaces tels que : - la stratégie de réinvestissement et l'augmentation de provisions à l'actif. - des actions sur le passif avec une évolution de la politique des rachats ainsi qu'une refont des produits épargne euros classiques. - l'investissement sur de nouveaux dérivés. L'objet de ce mémoire est la présentation des méthodes de couverture permettant de protéger l'assureur contre les effets des taux bas. Tout d'abord, le cadre de l'étude et le contexte actuel sont exposés. Ensuite, l'impact des taux bas sur le bilan de l'assureur seront quantifiés. Des analyses de sensibilité seront effectuées pour déterminer les leviers actionnables par l'assureur pour améliorer ses résultats dans un contexte de taux bas. Finalement, à partir de ces analyses, des solutions concrètes seront proposées. Il faudra définir les conditions et calibrer ces solutions. Elles seront ensuite testées pour déterminer l'impact sur les valeurs de l'entreprise.

Abstract
Obligations linked to Life insurance are numerous. They can be both regulatory (Ex: solvency capital requirement) and contractual (Ex: minimum guaranteed interest rate). Competition among insurers is fierce. Without a satisfying return, insured persons may buy-back their contract for the benefit of another insurer. Insurers need to maximize their investment yield without making their regulatory capital sky-rocket. Low rates environment is damaging for insurers' strategy. The main financial asset in Life Insurance is bond. Under a low rates environment, bonds underperform the rate necessary to respect obligations. Insurers cannor increase their equity allocation. Indeed, risky assets are penalized by the new European standards (the consequence for an insurer would be a massive increase of their required solvency capital). Companies have to adapt their strategy so as to offset the rates drop by making specific management decisions such as: - adapt their reinvestment strategy - encourage arbitrage to new products less sensitive to low rates environment - invest on new derivative assets The aim of this dissertation is to present mitigation methods protecting insurers against the low rate effects. After an introduction to the current economic environment and regulatory context, the impact of low rates on financial performance is exposed. Then a sensitivity analysis highlights how to improve insurer's results under a low rates environment. Finally, from this study, efficient mitigation solutions are proposed. These solutions are then calibrated to asess their impact on the real company portfolio.