Mémoire d'actuariat

Mise en place de modèles de projection en santé et prévoyance collective sous Solvabilité 2 et études sur la rentabilité
Auteur(s) TOUMI Karima
Société PREDICA
Année 2019
Confidentiel jusqu'au 16/01/2021

Résumé
Les produits de Santé et de Prévoyance collectives de Predica sont commercialisés depuis 3 ans (2015) et leurs poids en termes de chiffre d’affaires et de nombre d’assurés ne cessent de croître. Les premiers travaux de modélisation ont alors débuté pour avoir à disposition des modèles de projection permettant de répondre à des besoins réglementaires (production d’indicateurs spécifiques déterminés dans la directive prudentielle Solvabilité 2). Dans le cadre de ces travaux nous avons dû faire face à des problématiques fondamentales de disponibilité et de qualité des données. La justesse des résultats dépendant essentiellement des données en entrée des modèles, il a fallu faire des choix de modélisation en adéquation avec les données disponibles. Le manque d’expérience ne permet pas de réaliser une modélisation fine tête par tête pour tous les risques. Ce type de modélisation semblait pourtant le plus adapté aux garanties de Prévoyance caractérisées par le passage d’un état de santé à l’autre. Le développement d’un outil de projections des principaux flux du bilan prudentiel a été réalisé à partir d’une page blanche. Cela a nécessité d’étudier et de segmenter chacune des garanties afin de proposer les options de modélisation les plus adaptées à la nature de chaque risque. Par la suite, ce modèle a été testé à l’aide d’un business plan pour les projections futures et en effectuant un backtesting sur les résultats liés à l’expérience passée. Cela s’est inscrit dans une démarche de validation des options de modélisation retenues. En outre, des études de sensibilités sur des facteurs clés ont permis de mettre en évidence les possibles impacts qui résulteraient d’une variation plus ou moins importante de ces facteurs. Pour finir, une étude sur la rentabilité a été effectuée pour mieux comprendre et piloter les résultats liés aux produits de Santé et de Prévoyance collectives. Les modèles utilisés et les résultats obtenus permettent de servir de référence et de benchmark pour les études futures. Ils répondent aux exigences de la directive Solvabilité 2.

Abstract
Collective (group) health and welfare insurance of Predica have been on the market for three years (2015) and their weight in terms of turnover and number of policyholders continues to grow. Then, the first modeling work began in order to have available projection models to meet regulatory needs. These needs correspond essentially to the production of specific indicators determined in the Solvency 2 prudential directive. During these works we had to face important problems of quality and data availability. The accuracy of the results depends essentially on the input data of the models; therefore it was necessary to make modeling choices in line with the available data. The lack of experience does not allow for a fine modeling "head-to-head" for all risks. This type of modeling seemed the most suitable for pension contratcs characterized by the transition from one health state to another. The development of a tool for projections of the main flows of the prudential balance sheet has been made from a blank page. This necessitated studying and segmenting each of the guarantees in order to propose the best modeling options adapted to the nature of each risk. Subsequently, this model was tested using a business plan for future projections and performing a backtesting on the results related to the past experience. This was part of a validation process concerning the modeling options. In addition, sensitivity studies on key factors made it possible to highlight the possible impacts that would result from more or less significant variation of these factors.