Mémoire d'actuariat

Loi PACTE : Etude et Opportunités du fonds Euro-croissance
Auteur(s) BRIGY T.
Société Generali
Année 2020
Confidentiel jusqu'au 16/12/2022

Résumé
Face au problème grandissant de chute des taux, les assureurs sont contraints de trouver des alternatives aux fonds en euros pour rester compétitifs sur le marché de l'épargne tout en préservant les rendements des contrats déjà souscrits. Une solution envisagée par les assureurs est de mettre l'emphase sur les fonds Euro-Croissance et de les proposer comme alternative aux fonds en euros alliant l'aspect sécuritaire des fonds en euros avec des rendements plus élevés. Malgré ces promesses alléchantes, les fonds Euro-Croissance n'ont pas réussi à se faire une réelle place dans l'épargne des français : l'encours total investi sur ces fonds n'étant que de 2 milliards d'euros en 2020. Pour relancer l'intérêt pour ces fonds, le gouvernement a profité de la loi PACTE pour les reformer entièrement et les rendre plus accessibles aux assurés. Cependant malgré toutes les transformations qui ont été effectuées sur ces fonds, rien ne garantit qu'ils conviendront au public si attaché à ses fonds en euros. Dans ce mémoire, l'objectif est donc de voir si ces fonds peuvent constituer une alternative viable aux fonds en euros pour les assurés les plus réticents à épargner sur des unités de comptes. Pour répondre à cette question, il a d'abord fallu modéliser l'évolution d'un fonds Euro-Croissance post loi PACTE, puis une fois la simulation terminée il a fallu calculer des indicateurs de risque et de performance pour déterminer si le fonds Euro-Croissance constitue une alternative viable aux fonds en euros.

Abstract
Faced with the interest rates drop issue life insurers have been forced to look for alternatives solutions to the euro funds to remain competitive on the savings product market but also to preserve the returns on the contracts in portfolio. One of the solutions considered by the life insurers was to emphasize the "Euro-Croissance" funds and to suggest them as an alternative to the euro funds: these funds are supposed to combine the euro funds' security warranties with higher expected returns. Despite these attracting promises, the "Euro-Croissance" funds have not succeeded in earning their place in the French savings: in 2020 only 2 billion euros were invested on these funds. To revive the attention around these funds, the French Government used the PACTE law to completely overhaul them and make them more understandable to the insured. Nevertheless, despite all the changes that were made on these funds, nothing ensure that they will suit to a public so attached to his beloved euro funds. In this dissertation, the aim is to find out whether these Euro-Croissance funds can act as a viable alternative to the euro funds, especially for the insured that are the more reluctant to invest on unit links. To answer this question, the first step was to simulate a post PACTE law Euro-Croissance fund, then once the simulation was carried out we had to calculate some risk and profitability indicators to determine whether Euro-Croissance could be a good alternative to euro funds or not.