Mémoire d'actuariat

Création d'un outil de gestion actif-passif sur un portefeuille Obsèques dans le cadre du processus ORSA
Auteur(s) BIJAOUI Manuel - THUILLET Jonathan
Société Macif Mutualité
Année 2019
Confidentiel jusqu'au 24/06/2024

Résumé
Le portefeuille Obsèques de Macif-Mutualité est en forte croissance depuis ces dernières années et représente dorénavant plus de 30% des engagements de la Mutuelle. Le caractère viager de ce contrat d'assurance vie en fait un risque à suivre avec une attention particulière, accentuée par le contexte actuel de taux bas. Dans le cadre du mémoire, un modèle de gestion actif-passif est créé spécifiquement sur ce portefeuille afin de mieux gérer les risques qui en découlent. Plusieurs indicateurs propres au produit sont définis, permettant de faciliter son pilotage : l'indice de solvabilité, le "RORAC" ou encore le nombre d'années de suffisance du fonds de revalorisation, pour ne citer que les principaux. L'influence de certaines décisions stratégiques, comme la modification de la politique de revalorisation, de l'allocation d'actif ou le choix des titres sur lesquels portent les investissements est mesurée et analysée. Les projections sont réalisées dans le cadre de différents scénarios économiques (central et stress) afin de pouvoir adapter le pilotage du produit en fonction du contexte. Le portefeuille Obsèques s'avère assez consommateur en termes de besoin en capital, notamment en raison de sa forte exposition au risque de taux. Une diversification des actifs accompagnée d'un pilotage des plus-values peut apporter une réponse à cette problématique. De même, une augmentation de la part souveraine dans l'allocation d'actifs et un allongement des durations obligataires permettent de minimiser le risque de spread et de réduire les gaps de duration actif-passif ayant pour effet d'améliorer l'indice de solvabilité du produit. Toutefois, l'optimisation des indicateurs de l'assureur s'accompagne généralement d'une détérioration des taux de redistribution aux assurés. Ainsi, un équilibre entre le couple rendement / risque d'un point de vue de l'assureur et la revalorisation des garanties de l'assuré doit être trouvé.

Abstract
The funeral portfolio of Macif-Mutualité has been rapidly growing for several years and reprensents now more than 30% of the supplies of the Mutual. The lifetime aspect of this insurance contract makes it a risk to follow with attention, even more in the current low rate environment. As part of this thesis, a model is specifically created on the portfolio in order to better handle the resulting risks. Several speciifc indicators are defined in order to facilitate its management: the index of solvency, the RORAC or the number of years of sufficiencyof the revaluation fund, to indicate only the main ones. The influence of some strategic decisions, like the modification of the asset allocation or the investments characteristics is measured and analysed. The calculations are made in different economic environments (central and stress), in order to be able to adapt the product steering according to the context. The funeral portfolio is quite consuming in terms of capital need, especially because of its high exposure to interest rate risk. A diversification of assets accompanied by a management of capital gains can provide an answer to this problem. Similarly, an increase of the sovereign bonds in the asset allocation and an elongation of the bond durations ar interesting paths to explore for the portfolio steering to minimise the spread risk and reduce the duration gaps between assets and liabilities, having the effect of improving the solvency index of the product. However, the optimizataion of the insurer's indicators is generally accompanied by a deterioration in the rates of redistribution to the policyholders. Thus, a balance between the return / risk ratio from an insurer's point of view and the reassessment of the insured's guarantees must be found.