Mémoire d'actuariat

Comparaison des leviers de pilotage des régimes de retraite par répartition en annuité, en points et en comptes notionnels
Auteur(s) DOURDY Antoine
Société Fixage
Année 2020

Résumé
Dans le contexte d'un projet de réforme des retraites visant à réunir les régimes de base et complémentaires au sein d'un système unique en points, ce mémoire étudie les opportunités de pilotage offertes par les régimes en annuités, en points et en compte notionnels. Afin d'étudier le pilotage de ces régimes, un outil a été mis en place. Il permet de projeter annuellement la valeur des cotisations et des prestations sous des hypothèses démographiques et économiques. En outre, il rend possible l'étude annuelle de l'équilibre technique et du taux de remplacement pour chaque génération. Ainsi, sans avoir vocation à représenter une projection des régimes actuels, il a pour but de comparer les régimes entre eux. Pour comparer les trois régimes étudiés, nous déterminons les conditions leur permettant d'être équivalents. Sous ces hypothèses, les régimes en annuités, points et comptes notionnels possèdent alors les mêmes soldes techniques et taux de remplacement. Dans ces conditions, nous définissons des scénarios de chocs économiques (chômage) et démographiques (fécondité, longévité, mortalité). Ces scénarios permettent de quantifier les variations de l'équilibre technique et du taux de remplacement pour chacun des régimes et de calculer leurs sensibilités. Nous avons déterminé la variation nécessaire des paramètres de pilotage permettant de garder le solde technique positif ou nul. Ces résultats fournissent des informations utiles pour mettre en place des stratégies de pilotage efficaces. Ces informations nous ont conduit à élaborer deux stratégies de pilotage. La première utilise comme indicateur de pilotage le solde technique. La seconde ajoute à ce premier indicateur une contrainte de couverture des engagements à un an. La seconde stratégie s'avère la plus efficace. Elle lisse les variations des paramètres de pilotage tout en permettant au régime de garder un certain niveau de réserve et donc d'éviter les situations où celui-ci doit emprunter. Enfin, nous avons comparé le régime en points, préconisé par le rapport Delevoye, aux régimes modélises. Dans le cas où ce régime figerait la valeur du rendement dans le temps, nous montrons que son pilotage se rapproche de celui d'un régime en annuités. En effet, une fois le taux d'appel des cotisations calibré, l'évolution de son équilibre technique et de son taux de remplacement dans les scénarios de chocs serait proche de celui d'un régime en annuités. Finalement, les régimes de retraite par répartition se différencient par leurs paramètres de pilotage qui leur permettent de s'ajuster plus ou moins rapidement en cas de scénarios de chocs. Toutefois, ce ne sont pas les modes de gestion qui permettent aux régimes d'atteindre les objectifs fixés mais les politiques de pilotage mises en oeuvre.

Abstract
In the context of a pension reform project aiming to bring together basic and complementary schemes within a single points system, this thesis examines the management opportunities offered by annuity plans, in points and in notional accounts. In order to study the management of these schemes, a tool has been put in place. It makes it possible to project the value of contributions and benefits annually under demographic and economic assumptions. In addition, it makes possible the annual study of the technical balance and the replacement rate for each generation. Thus, without being intended to represent a projection of the current regimes, its purpose is to compare the regimes between them. In order to compatre the three regimes studied, we determine the conditions allowing them to be equivalent. Under these assumptions, annuity plans, points and notional accounts then have the same technical balances and replacement rates. In these conditions, we define scenarios of ecnomic shocks (unemployment) and demographic (fertility, longevity, mortality). These scenarios make it possible to quantify the variations in the technical balance and the replacement rate for each of the plans and to calculate their sensitivities. We have determined the necessary variation of the control parameters to keep the technical balance positive or zero. These results provide useful information for setting up effective steering strategies. This information led us to develop two steering strategies. The first uses the technical balance as a control indicator, while the second adds a one-year commitment coverage constraint to this first indicator. The second strategy is the most effective. It smooths the variations of the piloting parameters while allowing the regime to keep a certain level of reserve and thus to avoid the situations where it has to borrow. Finally, we compared the regime in points recommended by the Delevoye report to the modeled regimes. In the context where this regime would freeze the value of the return over time, we show that its management is close to that of a pension plan in annuities. Indeed, with a precisely calibrated call-up rate, the evolution of its technical balance and its replacement rate in the shock scenarios would be close to that of a pension plan in annuities. Finallyn pay-as-you-go pension schemes are differentiated by their piloting parameters that allow them more or less easily to adjust in the event of shock scenarios. However, it is not the management modes that allow the schemes to achieve the objectives set but the management policies implemented.

Mémoire complet