Mémoire d'actuariat

Modélisation de la politique de dividendes dans un modèle ALM
Auteur(s) BOIVIN-CHAMPEAUX Marion
Société Allianz
Année 2019
Confidentiel jusqu'au 16/01/2021

Résumé
Dans le cadre du calcul du SCR sous Solvabilité II, nous cherchons ici à étudier la politique de gestion des dividendes dans le modèle ALM d'Allianz Vie, en run-off et en risque neutre. Cette future décision de gestion (management action) a une influence sur la projection dans la mesure où le montant de dividendes conditionne le niveau de fonds propres immobilisés. Lorsque les fonds propres ne sont pas cantonnés comme dans le modèle que nous étudions, la politique de dividendes a également un impact sur les provisions technique à travers la politique de taux crédités. Dans la réalité, les dividendes sont pilotés à partir du ratio de solvabilité ; la modélisation de la politique de dividendes revient donc d'une part à mettre en place la projection du ratio de couverture, et d'autre part à implémenter un arbre de décision permettant de fixer un montant de dividendes conforme à la réalité dans différents contextes. Nous proposons ici plusieurs méthodes de projection du SCR afin de modéliser le ratio de solvabilité, avant de fixer des règles de décision inspirées de la réalité permettant de déterminer le montant du dividende final au cours de la projection. En définitive, la modélisation proposée entraîne une augmentation du ratio de solvabilité réel, principalement expliquée par une baisse du coût d'immobilisation des fonds propres ainsi qu'à une diminution de la sensibilité du bilan aux chocs de marché.

Abstract
In a context of Solvency Capital Requirement (SCR) evaluation under Solvency II, this study aims to deepen the current modelling of dividends in an ALM model in run-off and in a neutral risk environment. The projection is impacted by this management action as the amount of dividend determines the level of own funds. When the own funds are ring fenced like in the model studied, the dividend policy has also an impact on the technical reserves through the crediting strategy. As the amount of dividend is driven by the solvency ratio in reality, modelling dividend policy can be divided in two aims: on one hand modelling the coverage ratio, and on the other hand setting up a decision tree to fix an amount of dividend in different solvency contexts. In the study are presented several SCR projection methods to model the solvency ratio, before setting realistics decision rules to determine the amount of the final dividend during the projection. In conclusion, the modeling chosen leads to an increase of the real solvency ratio, mainly explained by a capital cost decrease and sensitivity reduction to market chocks.