Mémoire d'actuariat

Méthodologie de tarification d’un traité de réassurance en Excédent de plein appliqué à un portefeuille d’assurance emprunteur
Auteur(s) VASSEUR B.
Société AXA Partners CLP
Année 2020
Confidentiel jusqu'au 06/05/2025

Résumé
L’objectif de ce mémoire est de mettre en place une méthodologie de tarification pour les traités de réassurance en Excédent de plein appliqués à la couverture Décès en assurance emprunteur. L’Excédent de plein est un traité de réassurance proportionnelle. À ce titre, la cédante et le réassureur vont partager les primes et les sinistres selon un même taux de cession. Dans le cas de l’Excédent de plein, le taux de cession est différent pour chaque police et dépend de deux éléments propres à ce traité : le plein de rétention et la capacité. Le plein de rétention est défini par la cédante et correspond au montant de somme assurée maximal qu’elle accepte de retenir entièrement par assuré. Au delà de ce montant, la responsabilité du réassureur est mise en jeu jusqu’à la capacité, le montant de risque maximal que le réassureur accepte de recevoir par assuré. Ainsi, il apparaît que le portefeuille cédé en réassurance va différer sensiblement du portefeuille initialement assuré. Il est alors nécessaire d’observer les changements induits par la modification structurelle du portefeuille sur les différents éléments nécessaires à la tarification, tels que le profil de risque et les hypothèses de tarification, avant d’intégrer les spécificités de l’Excédent de plein dans un outil de tarification. Mots clés : Réassurance, Excédent de plein, hypothèses de tarification, fréquences de mortalité, assurance emprunteur, tarification.

Abstract
The aim of this dissertation is to create a methodology for the pricing of Surplus reinsurance treaties applied on credit insurance for the Death cover. Surplus share is a proportional reinsurance treaty. Due to this, the ceding company and the reinsurer are sharing the premiums and the claims in the same proportion. In the case of Surplus, the cession rate is different for each policy and depends from two specific features from this type of treaty : the retention and the capacity. The retention is defined by the ceding company and is the maximum amount of sum insured that it is willing to retain totally per head. Beyond this amount, the reinsurer starts to be liable on this risk up to the capacity, the maximum amount of sum insured it is willing to receive. Thus, it appears that the structure of the ceded portfolio is really modified with Surplus reinsurance compared to the initial portfolio. Then, it is necessary to observe the modifications caused by this structural change on the pricing related features such as the risk profile and the pricing assumptions. Finally, all these modifications and the specificities of the treaty will be implemented into a pricing tool. Key words : Reinsurance, Surplus share, pricing assumptions, death frequencies, credit insurance, pricing.