Mémoire d'actuariat

Évaluation de l’impact du changement climatique sur le risque cyclonique dans les Antilles
Auteur(s) DALLEAU A.
Société Groupama Assurances Mutuelles
Année 2021

Résumé
Comme l’indiquent les rapports du GIEC et de la CCR, le réchauffement climatique impactera très probablement l’activité cyclonique dans le bassin des Antilles d’ici la fin du siècle. Les assureurs implantés dans cette zone se doivent donc de suivre toute évolution du risque cyclonique. Apparaît alors la nécessité de se projeter et donc de simuler le climat futur. Face à l’ampleur de l’impact du réchauffement de notre climat sur notre société, la communauté scientifique a souhaité rendre accessibles certaines projections. Cette démarche s’inscrit dans un contexte plus global de données ouvertes (ou open-data). Un des objectifs de ce mémoire est de montrer qu’il est possible pour un assureur de tirer profit du contexte de données ouvertes actuel. Dans notre cas, il nous permet de fournir une estimation l’impact financier du réchauffement climatique sur le risque cyclonique pour Groupama, assureur exposé à ce risque dans le bassin des Antilles. Dans un premier temps, nous nous attachons à extraire les informations relatives à l’activité cyclonique dans nos données, à savoir les ouragans et leurs caractéristiques principales. Une fois les informations extraites, nous pouvons étudier l’activité cyclonique observable sur les projections climatiques. Pour transformer l’activité cyclonique observée sur les projections en pertes financières, nous faisons appel à un modèle catastrophe existant proposé par un modélisateur extérieur à Groupama. Deux approches sont alors envisagées pour coupler ce modèle catastrophe aux informations extraites des projections. La première, reposant grandement sur les projections climatiques, engendre des pertes difficilement exploitables. La seconde, n’exploitant que partiellement les projections, engendre quant à elle des pertes variant selon le scénario d'émission de gaz à effet de serre considéré.

Abstract
As the IPCC and Caisse Centrale de Réassurance reports indicate, global warming will most likely impact the cyclonic activity in the Caribbean Basin by the end of the century. Insurance companies doing business in this area must therefore monitor any changes in the cyclonic risk. It is therefore necessary to project and simulate the future climate. Faced with the severity of the impact of global warming on our society, the scientific community wanted to make certain projections available. This approach is part of a more global context of open data. One of the objectives of this thesis is to show that it is possible for an insurance company to take advantage of the current open data context. In our case, it allows us to provide an estimate of the financial impact of global warming on the cyclonic risk for Groupama, an insurance company exposed to this risk in the Caribbean Basin. First, we focus on extracting information on cyclonic activity from our data, i.e. hurricanes and their main characteristics . Once the information has been extracted, we can study the observable cyclonic activity on the climate projections. To transform the observed cyclonic activity into financial losses, we use an existing catastrophe model proposed by an external modeller. Two approaches are then considered to couple this catastrophe model to the information extracted from the projections. The first approach, which relies heavily on climate projections, generates losses that are difficult to exploit. The second, which only partially uses the projections, generates losses that vary according to the greenhouse gas emission scenario considered.

Mémoire complet