Mémoire d'actuariat

Validation des Provisions Technique vie sous Solvabilité II
Auteur(s) GBADI Marlène Audrey
Société Aviva
Année 2017
Confidentiel jusqu'au 22/11/2019

Résumé
Dans le cadre de son système de gestion des risques, chaque entreprise d'assurance et de réassurance procède à une évaluation interne de ses risques et de sa solvabilité. La mise en place de quatre fonctions clés (fonction de gestion des risques, fonction de conformité, fonction d'audit interne et fonction actuarielle) introduites par la directive 2009/138/CE dite "Solvabilité II", vient renforcer la stratégie de contrôle des risques inhérents à l'ensemble des activités. La fonction actuarielle, l'une des quatre fonctions clés, a entre autre pour tâche de superviser le calcul des provisions techniques. La valeur des provisions techniques correspond à la somme d'une meilleure estimation du passif (Best Estimate of Liabilities ou BEL) et d'une marge pour risque (Risk Margin ou RM). Sous Solvabilité II, de même que les actifs sont évalués en valeur de marché, les provisions techniques y sont évaluées selon une approche économique. Sur un portefeuille d'assurance vie composé principalement d'épargne et de retraite, les flux de passifs futurs liés aux options et garanties sont évalués sous certaines hypothèses à partir d'un modèle de projection. A la question : Les provisions techniques évaluées sont-elles suffisantes ? Ce mémoire répond en donnant des clés d'analyse. La qualité de données, la construction et la validation des hypothèses, les variations des résultats d'une année à l'autre, les jugements d'experts réalisés ont été examinés. Aussi une comparaisons des provisions techniques du marché de l'assurance vie a été réalisées afin de positionner le portefeuille étudié. La fonction actuarielle peut procéder par la suite à la validation des provisions techniques en donnant une appréciation ou note à partir de critères, de clés d'analyse définies, par l'utilisation d'une technique statistique d'aide à la décision. Appelée analyse multicritère, la méthode permet d'effectuer un choix entre plusieurs solutions en décomposant une grille d'analyse en plusieurs critères. Sur le portefeuille, plus la note obtenue par l'analyse multicritère se rapproche de la note maximale, moins le processus de validation des provisions techniques comporte d'anomalies.

Abstract
As part of its risk-management system, each insurance and reinsurance undertaking carries out an internal assessment of its risks and its solvency. This system includes implementation of four key functions (the risk-management function, the compliance function, the internal audit function and the actuarial function) introduced by directive 2009/138 / EC called "Solvency 2", aiming at reinforcing the risk control strategy inherent in all activities. One of actuarial function's role is to oversee the calculation of technical provision. The value of technical provision corresponds to the sun of a Best Estimate of the Liability (BEL) and a Risk Margin. Under solvency 2, as well as assets are valued at market value, technical provisionsare valued using an economic approach. On a life insurance portfolio composed mainly of savings and retirement products, the futures liabilities cashflows related to options and guarantees are assessed under certain assumptions using a projection model. To the question : Are the actuarial liabilities assessed appropriate ? This thesis responds by providing analysis keys. Data quality, construction and validation of assumptions, analysis of changes on results from one year to the next, expert judgements are examined. A comparison of technical provisions on life insurance market is also carried out to position the portfolio. Actuarial function can then proceed to the validation of technical provisions by giving an appreciation or rating based on criteria, defined analysis keys, by using a method of decision support. Called multicriteria analysis, this method allows to choose between several solutions by decomposing a grid of analysis in several criteria. On the portfolio, the higher the score obtained by the multicriteria analysis, the less anomalous the technical provisions validation process.