Mémoire d'actuariat

Assurance emprunteur : L\'impact de Solvabilité 2 sur le partage de la valeur avec l\'apporteur
Auteur(s) ATTIAS D.
Société GALEA & Associés
Année 2016

Résumé
L’assurance des emprunteurs intervient lors de l’octroi d’un prêt. Cette assurance permet à l’emprunteur de se protéger contre les différents risques qui pourraient l’empêcher de rembourser son crédit. Ce contrat permet de protéger à la fois l’assuré et l’établissement prêteur. Celui-ci reçoit un remboursement de l’assurance en cas de réalisation d’un des risques couverts. Ces risques sont principalement le risque de décès, le risque d’incapacité de travail et le risque de perte d’emploi. Le référentiel Solvabilité 2 impose aux assureurs le calcul d’un capital de solvabilité requis, correspondant au capital à détenir afin de pouvoir exercer l’activité d’assurance. Dans le contexte actuel d’entrée en vigueur de ce référentiel, un des objectifs de l’assureur est de minimiser ce montant de capital. Ce mémoire porte sur la recherche d’un mode de rémunération variable des apporteurs d’affaires, permettant de remplir cet objectif tout en assurant un partage de risque entre assureurs et apporteurs. Dans ce but, il a été mis en place différentes méthodes d’optimisation, statique et dynamique ; l’objectif étant de comparer leurs impacts sur le niveau de capital de solvabilité requis. Il a alors été déterminé le mode de commissionnement variable optimal d’un point de vue technique. Cependant, l’assureur doit également faire face à des contraintes opérationnelles et commerciales : les méthodes de commissionnement variable optimal doivent notamment répondre aux exigences de partage de risque entre assureurs et apporteurs. Le mode de commissionnement variable optimal peut alors différer de celui obtenu uniquement d’un point de vue technique.

Abstract
Borrower insurance takes part in loan contracts. This insurance allows the borrower to protect against different risks which could prevent him from repaying his credit. This contract protects both the insurer and the lending institution. This institution receives the repayment from insurance in the case of accomplishment of one of the subscribed risks. The subscribed risks are death risk, disability and job loss. Solvency 2 imposes to insurers a solvency capital requirement in order to operate in the insurance market. In the context of entry into force of Solvency 2, one of the objectives of the insurer is to minimize the solvency capital requirement (SCR). This memory deals with the research of an optimum variable commission method to allow the minimization of the SCR and a risk sharing between insurers and business providers. In this way, we have created different optimum methods, static and dynamic. The objective is to compare their impacts in term of reduction of the SCR. In this way, the optimum variable commission will be determined on a technical point of view. However, the insurer has also to take into account operational and commercial constraints: it will be necessary to see if these methods respect the principle of risk-sharing between insurers and business providers. Consequently, the optimum variable commission method may differ from the one obtained in a technical point of view.

Mémoire complet