Mémoire d'actuariat

Analyse actuarielle de la rentabilité et de la solvabilité d\'un portefeuille de retraite supplémentaire
Auteur(s) MONNERAYE Pierre
Société Generali France
Année 2017
Confidentiel jusqu'au 03/07/2022

Résumé
L'entrée en vigueur de Solvabilité 2 dans un contexte de taux bas renforce considérablement les exigences financières qui pèsent sur la retraite supplémentaire du marché français. La quantification de ces exigences sur le portefeuille retraite étudié, par la mise en oeuvre d'un modèle stochastique, illustre l'ampleur de ces impacts en terme d'exigence de capital et de rentabilité. Le risque lié aux garanties de long terme accordées est ainsi mis en évidence, ce qui rend nécessaire de revoir les conditions de l'exercice de cette activité, pour en assurer la pérennisation. Ce résultat est mis en perspective par l'analyse de la sensibilité aux choix de modélisation retenus et par l'étude de l'effet des mesures transitoires. Alors que la réglementation vise l'équité au sein du marché européen (level playing field), des marges d'ajustement significatives liées aux règles de gestion de la compagnie (management rules) sont identifiées et la comparaison avec les autres règlementations en vigueur sur le marché européen telles que le régime IRP mettent en évidence la disparité entre les régimes actuels. L'étude prospective des principales mesures d'adaptation du portefeuille offertes à l'assureur est ensuite réalisée : modification des garanties commercialisées sur les affaires nouvelles, révision des garanties des contrats en portefeuille ou ajustement de la politique d'allocation d'actifs. Il en résulte que seule la dilution des garanties par les affaires nouvelles et la réduction des garanties sur les contrats en portefeuille permettent d'avoir un effet significatif sur la rentabilité et la solvabilité du portefeuille, sans toutefois permettre d'atteindre des niveaux jugés satisfaisants pour l'assureur. Enfin, les apports du projet de Fonds de Retraite Professionnel Français (FRPS) sont analysés. Ce nouveau projet, qui repose sur un cadre comptable et prudentiel de type Solvabilité 1 complété par les tests de résistance, pourrait ouvrir la voie d'un cadre plus adapté pour les assureurs.

Abstract
Solvency 2 implementation, in a low interest rate environment, significantly increases solvency requirements which weigh on the occupational pension French Market. Quantitative study of those requirements on the studied pension portfolio, through the implementation of a stochastic model, illustrates the importance of those impacts in terms both of solvency and profitability. The risk associated with the long term guarantees provided is highlighted by our work, and requires to reassess the conditions under which the business can be durable handled. This result is put into perspective by sensivity analysis on modelling choices and impact of transitional measures. While regulation targets a level playing field, adjustment margins are identified such as management rules. Besides, comparison with other European regulations also shows that various IORP regimes provide disparity between existing schemes. A prospective analysis of transitional measures as well as evolution of our pension portfolio has been performed: updating guarantees on the new business, limitation of the in force portfolio guarantees or adaptation of the asset allocation. Only a limitation of the guarantees on the new business and of the in force portfolio allows for significant effects on both profitability and solvency,without nevertheless, meeting the insurer's profitability targets. Finally, the impacts of the revision fo the Fonds de Retraite Professionnel Français (FRPS) are analyzed. They are based on a Solvency 1 accounting and prudential framework and are completed by stress tests, which may lead to a more incentive framework for the insurers.