Mémoire d'actuariat

La réassurance du risque de longévité du point de vue du réassureur
Auteur(s) COUTANT Claire
Société Mapfre re
Année 2017
Confidentiel jusqu'au 19/10/2019

Résumé
Depuis le début des années 2000, l'innovation est au coeur du développement du marché de la longévité et devrait s'y maintenir tant que les différents acteurs chercheront à gérer ce risque, à réduire leurs coûts et à optimiser le capital. Dans ce contexte, il est très probable que les transactions seront amenées à s'intensifier avec l'accroissement de l'espérance de vie dans les années à venir. Le fort développement du marché du risque de longévité sert aujourd'hui, entre autres, le marché de la réassurance qui connaît une forte croissance de la demande de solutions de transfert du risque. S'il est clair que le marché de la réassurance n'est pas en mesure de soutenir l'ensemble du marché actuel de la longévité, il est cependant en mesure d'offrir des liquidités une partie du risque. Toutefois, l'exposition croissante au risque de longévité et la durée des engagements constituent les problématiques majeures du risque de longévité, notamment pour les réassureurs. L'objectif de ce mémoire est d'étudier l'impact de la réassurance du risque de longévité du point de vue du réassureur. La première partie de cette étude établit une revue méthodologique générale de l'évaluation du risque de longévité et de ses perspectives futures. La seconde partie du mémoire est analytique. Un swap de longévité est construit à partir d'un portefeuille de rentes viagères. Dans une optique de gestion du risque, nous analysons ensuite l'appétence au risque de longévité pour le réassureur et déterminons l'impact sur le capital de solvabilité requis dans le cadre du modèle standard de Solvabilité 2 de l'ajout d'une ligne de longévité dans le portefeuille global du réassureur.

Abstract
Since the beginning of the 2000s, innovation is a key component of the longevity market's development. This should remain as long as the market players will act in a way to mitigate the risk, reduce the costs and optimize their capital. In this context, it is highly likely that transactions will intensify in the near future, especially with the increase of life expectancy. Longevity risk can be either hedged through capital markets or transferred via traditional methods to insurers or reinsurers. The development of the longevity market benefits the reinsurance market among others. Even if the reinsurance market is not able to support entirely the longevity risk and the liabilities duration are the main risk issue for all market players, including reinsurers. The aim of this thesis is to analyse the impact of the longevity risk reinsurance from the reinsurer perspective. In the first part of this study we introduce the concept of longevity risk and set a general risk evaluation methodology for insurance and reinsurance companies. We conclude this first part by reviewing the longevity market and future perspectives. The second part is analytical. On the basis of an annuities portfolio, we build a longevity swap modelling the mortality risk and forecasting the liabilities of the reinsurer. We then analyse the longevity risk appetite of the reinsurer and determine the impact on the solvency capital requirement under Solvency 2 with the addition of a longevity line to the overall business portfolio.