Mémoire d'actuariat

Introduction de facteurs différenciants dans l\'estimation des lois d\'entrée et de maintien en dépendance
Auteur(s) LE BIHAN Marie
Société AXA France
Année 2017
Confidentiel jusqu'au 17/11/2019

Résumé
À partir d'une étude chinoise, menée de 1998 à 2011 auprès de 50 000 personnes âgées, et riche en informations à leur sujet, nous cherchons à déterminer les facteurs qui ont un impact significatif sur les lois d'entrée ou de maintien en dépendance. Le but de notre analyse est de contourner le manque de données de dépendance, françaises et étrangères : à partir des caractéristiques démographiques d'un pays et de leurs effets, estimés par le modèle, nous parvenons à une connaissance plus précise du risque dépendance. Notre travail se heurte d'abord à la forte censure des données, à droite, à gauche, et par intervalle. Nous excluons les données censurées à gauche, et proposons une reconstitution des données censurées par intervalle. L'originalité de notre étude est de distinguer deux types de dépendance : la dépendance de type démence, et la dépendance physique. Outre le fait que nous appréhendons ainsi mieux les effets mis en valeur, cette distinction s'adapte également à différentes définitions de la dépendance, elles aussi spécifiques à chaque pays. Finalement se pose la question de la transposition des effets observés à d'autres pays ou d'autres sociétés : les réalités représentées par les covariables sont-elles identiques d'un siècle à l'autre ? Les personnes que nous observons sont en grande majorité nées avant 1940. Les impacts mis en lumière demeurent-ils d'un pays à l'autre ? Si cette hypothèse est raisonnable au sujet du sexe des individus, elle l'est moins en ce qui concerne leur profession.

Abstract
Our study is based on a Chinese survey, observing around 50 000 oldest-old people from 1998 to 2011 : this database is full of information about them, and their past. We tend to fix the various factors that have a significant impact over incidence or maintain laws in dependency. The main aim that we purchase is to tackle the lack of data in dependency, whether they may be French or foreign data : a demographic overview of a population, coupled with their impacts, estimated through our mode, enables us to have a better expertise about the dependency risk. The censoring of the data is the first difficulty we face : left-censored data are excluded, and we retrace interval-censored data. Another originality of our work consists in the distinction between two states of dependency : dementia, and physic dependency. Firstly, we then understand better the estimated impacts, since we know whether they lead to cognitive or physic impairments. Differentiating between the two states also enables our modeling to adapt to various definitions of dependency, as they vary accross countries. Finally, we tackle the question : are the impacts that we identify valid for other societies ? This means that the covariates we work on should first represent the same reality in China at the beginning of the XXth century and today in other countries. Secondly the influence highlighted should be constant over time. If this may be true as far as sex is concerned, it probably is not as far as profession is : being an industrial worker in China in 1930 does not mean the exact same thing today in France. Key words : dependency insurance, Cox models, proportionnal hazards, duration law, dementia, dependency levels.