Mémoire d'actuariat

Etude de l'impact de l'adhésion à une option en santé collective sur la fréquence de sinistralité
Auteur(s) HASNI Dorra
Société AXA France
Année 2018
Confidentiel jusqu'au 16/05/2020

Résumé
Dans le cadre de la couverture complémentaire santé collective, les salariés ont la possibilité de compléter leur couverture obligatoire par des options à adhésion facultative visant à renforcer le remboursement complémentaire sur les postes où le reste à charge peut être important tels que l'optique ou le dentaire. Avec la généralisation de la complémentaire santé entreprise depuis janvier 2016, le contrat de base (ou socle) choisi par l'employeur est à adhésion obligatoire pour tous les salariés et est pris en charge partiellement ou totalement par l'employeur. L'option est à adhésion facultative et la cotisation est totalement prise en charge par le salarié. Ainsi se pose la question d'une possible anti-sélection sur les options/renforts qui peut impacter aussi le contrat socle, l'option intervenant comme un troisième niveau de remboursement après le remboursement de la sécurité sociale et le remboursement du contrat complémentaire socle. L'objet de ce mémoire est précisément l'analyse et l'illustration de cet impact de l'option sur la sinistralité d'un portefeuille santé collective constitué de petites et moyennes entreprises (de moins de 20 salariés). Afin de valider et mesurer l'impact de l'option sur la consommation médicale en Optique et en Dentaire, nous utilisons un modèle logistique binaire puis un modèle logistique multinomial liant une indicatrice de survenance de dépense/sinistre à des variables explicatives dont l'adhésion à une option.

Abstract
In France, the employees covered by a group health insurance could complete their mandatory coverage by a facultative option which objective is to reinforce the reimbursement of the main contract on the medical categories where the out of pocket could still remain significant such as Optical and Dental. The mandatory contract (main contract) is chosen by the employer and should be at least compliant with a minimum level of benefits as required since January 2016. The employer contributes to the payment of this coverage with a minimum of 50%. The facultative option is however voluntary and totally paid by the employee. Therefore this contract could be subject to a higher adverse selection risk than the mandatory contract. This anti-selection (that could translate into higher frequency and/or higher average cost) does not only impact the optional contract but also the mandatory contract, considering that the option intervenes as a third level of reimbursement after the reimbursement of the mandatory contract. This report aims at analyzing the impact of the enrolment to a facultative option on the claims/medical expenses of a group health portfolio constituted of small and medium enterprises (less 20 employees). In order to validate and measure the impact of the option on the occurence/frequency of medical expenditure in Optical or Dental, we use a binary logistic regression then a mutlinomial logistic regression modelling the occurrence of claim with a set of explanatory variables including the enrolment to an option.