Mémoire d'actuariat

Impact de l\'évolution des dépenses de santé et de leur prise en charge sur les ménages
Auteur(s) DIENG Aïssatou
Société Institut des actuaires
Année 2017

Résumé
Les dépenses de santé en France ont fortement augmenté depuis les années 1950. Cette évolution est le résultat de la combinaison de plusieurs facteurs : économiques, démographiques et sanitaires ainsi que des facteurs institutionnels. Nous nous intéressons particulièrement au vieillissement de la population et à la prévalence des individus en Affection de Longue Durée (ALD). L'évolution des dépenses de santé constitue un véritable enjeu pour les acteurs du système de santé. D'une part, l'Assurance Maladie connaît un déficit continu depuis les années 2000. La prise en charge de certaines dépenses par l'Assurance Maladie est diminuée voire supprimée. Pour l'assuré, le désengagement de l'Assurance Maladie implique une augmentation du reste à charge dû à l'augmentation des dépenses de santé. Ainsi, la participation de l'assuré dans ses propres dépenses de santé est en augmentation, constituant une source de renoncement à l'accès aux soins. Dans ce mémoire, nous étudions cette évolution des dépenses de santé sur un horizon de 10 ans. La première partie est consacrée à l'étude des données de l'Échantillon Généraliste des Bénéficiaires (EGB), aboutissant à la construction de nos différentes bases de travail. Des statistiques descriptives sur les données seront nécessaires afin de comprendre la structure de la population. La deuxième étape de notre modèle consiste à segmenter les assurés en classes homogènes de dépenses dépendant de l'âge et du sexe. Nous utilisons pour cela l'arbre de régression CART ainsi que la Classification Ascendante Hiérarchique (CAH). Nous construisons ensuite un modèle basé sur une approche déterministe pour obtenir des projections démographiques ainsi que des projections de montants de dépenses. L'évolution des classes est alors observée sur un horizon de 10 années à partir de 2015. Pour chaque groupe, nous aurons une photographie des caractéristiques de la population ainsi que les dépenses associées. Dans la dernière partie de ce mémoire, nous comparons l'évolution des restes à charge des assurés en fonction de deux scénarios de prise en charge de la Sécurité Sociale : une première hypothèse de taux de prise en charge constant pendant 10 ans et une seconde hypothèse de montant remboursé pendant 10 ans (identique à celui de l'année 2015).

Abstract
Health spending have increased drastically since the 1950s. This is the result of several economic, demographic and health factors as well as other institutional factors. We are going to look at demographic and health factors, and also the ageing of the population and the prevalence of individuals in Long-Term Affection(ALD). The evolution of healthcare spending is a real challenge for the health system's actors. On one hand, Health Insurance has experienced a continuous deficit since the 2000s. The reimbursement of some expenses by Health Insurance has decreased or even cut. For insured people, the disinvestment of Health Insurance implies higher remainings to pay due to higher out-of-pocket expenses. Thus, insured people's participation in their own health expenses is increasing, which also has been the cause for people to give up access to care.In this paper, we will examine the evolution of health spendings over a period of 10 years. We will apply the following approach. The first part is dedicated to the study of the data in the Generalistic Sample of Beneficiaries (EGB). This study results in the construction of our different work bases. Descriptive statistics on the data will be needed to understand the structure of the population. The second step in our model is to segment insured persons into homogeneous classes of expenses. These classes also depend on the age and the sex. We use a CART regression tree as well as the Hierarchical Ascending Classification (HA). The objective is to form groups of individuals as homogeneous as possible in order to study their evolution during the projection years.As classes of individuals are formed, we implement a model based on a deterministic approach in order to make demographic projections as well as projections of expenses amounts. The evolution of the classes is then observed over a period of 10 years from 2015. For each group, we will have a photograph of the characteristics of the population as well as the associated costs. In the last part of this paper, we go on to simulate the evolution of insured's leftovers by applying two scenarios of taking in charge of the Social Security. The first hypothesis is that the rate of care is constant for 10 years. For the second hypothesis, we assume that the amount reimbursed is identical (to that of the year 2015) for 10 years. We then compare the evolution of the remainder of the the households according to these two scenarios.

Mémoire complet