Mémoire d'actuariat

De Solvabilité 2 à IFRS 17, quels impacts sur la modélisation ?
Auteur(s) ALEXANDRE C.
Société SURAVENIR
Année 2019
Confidentiel jusqu'au 25/09/2021

Résumé
La norme IFRS 17, publiée en mai 2017, porte sur la comptabilisation des passifs d’assurance et conduit à une refonte importante de la structure du bilan, de la méthodologie de calcul des provisions techniques et de la communication financière par rapport aux standards actuels. En complément des éléments précédemment cités, ce mémoire met en exergue les modifications à apporter au modèle de projection actuel sous Solvabilité 2. En effet, bien que les grands principes soient proches de ceux sous Solvabilité 2, citons par exemple la valorisation économique et prospective, certaines divergences entraînent des modifications mineures ou majeures sur le modèle de projection des flux. Ainsi, le périmètre d’application de la norme IFRS 17 et certaines divergences concernant la composition des flux des passifs d’assurance conduisent respectivement à un retraitement des bases de données en input mais également des flux en sortie du modèle. En complément, la nécessité de comptabilisation des passifs d’assurance à une maille plus fine que sous Solvabilité 2 et la nouvelle frontière des contrats instaurée par IFRS 17 conduisent à des impacts opérationnels et quantitatifs importants. Les contraintes induites par les unités de mesure IFRS 17 nécessitent une décomposition du résultat au niveau de ces dernières et donc en particulier une allocation de la composante financière. Ce mémoire s’est attaché, à travers des exemples simplifiés, à présenter une nouvelle méthodologie d’allocation du résultat financier, palliant aux lacunes de la méthodologie actuelle et permettant de prendre en compte les caractéristiques propres et une analyse de la profitabilité plus rigoureuse des contrats sous-jacents. La frontière des contrats sous IFRS 17 nécessite la prise en compte des versements futurs en assurance vie. Après avoir étudié les contraintes sous-jacentes à cette étude, le choix des variables explicatives ainsi que la pertinence de la modélisation considérée ont été étudiés. L’ensemble des modifications citées précédemment ont fait l’objet d’une analyse quantitative sur un périmètre significatif de Suravenir. Mots-clés : IFRS 17, Versements libres, Allocation du résultat financier, Modélisation, Assurance Vie, Frais rattachables, Frais internes.

Abstract
The new standard IFRS 17, published in may 2017, covers the accounting of insurance contracts liabilities and conducts to a serious overhaul of the balance sheet structure, the calculation methodology of the technical provisions and the financial communication compared to current standards. In addition to the previously quoted elements, this paper highlights what changes need to be made in the actual projection model use for Solvency II. Indeed, though the major principle are similar to Solvency II, for example : the economic and prospective valuation, some differences lead to minor or major changes on the projection model. Thus, the scope of application of the standard IFRS 17 and some differences about the composition of the flow of insurance liabilities lead respectively to a reprocessing of input bases and of the flow in the output of the model. In addition, the need about the accounting of insurance liabilities to a finer mesh than under Solvency II and the new boundary etablished by IFRS 17 lead to a stronger impact. The contraints introduced by the units of measure IFRS 17 need a decomposition of the result at the level of the latter and particulary an allocation of the financial component. This brief, through simple examples, present a new methology about the allocation of the financial result, palliating the actual methodology, allowing to consider the caracteristic and a rigorous analysis about the underlying contracts. The new boundary under IFRS 17 need to consider the futures instalments in life insurance. After studying the underlying constraints about this study, the choice of the explicative variable and the relevance about the modelling have been studies. All of the modification previously quoted had be analysed on significant scope of Suravenir. Key-words : IFRS 17, futures instalments, Allocation of the financial result, Modelisation, Life insurance, chargeable costs, Intern costs.