Mémoire d'actuariat

Allocation d'actifs et impact sur les exigences réglementaires Solvabilité II
Auteur(s) CHENGUIR Younes - DUCRUIX Arnaud
Société ACPR
Année 2019

Résumé
L'objectif du présent mémoire est d'analyser l'évolution de l'allocation d'actifs des assureurs français et d'étudier ensuite l'impact sur les exigences réglementaires Solvabilité II de la stratégie d'allocation d'actifs dans un modèle de calcul de la meilleure estimation des engagements d'une compagnie d'assurance vie. L'allocation d'actifs au sens général du terme est un sujet largement traité dans la littérature. Ses applications au secteur de l'assurance sous la contrainte de respecter les dispositions réglementaires sont en revanche plus récentes et ont notamment été motivées par l'introduction progressive de la valorisation économique dans les bilans des compagnies d'assurance. La répartition des actifs doit répondre à un double objectif de rendement et de risque afin de tenir les engagements que la compagnie a pris envers ses assurés. Une étude économétrique a été réalisée sur les données historiques et produit des résultats satisfaisants d'un point de vue statistique. Cependant, leur interprétation est beaucoup plus délicate du fait de l'existence d'informations similaires dans plusieurs variables explicatives (colinéarité). S'agissant des impacts des choix de répartition des actifs sur la solvabilité, les résultats obtenus montrent la sensibilité du ratio de couverture à l'allocation d'actifs et aux conditions économiques et mettent en évidence deux ensembles de conditions économiques dont la rupture intervient en 2006/2007, c'est-à-dire au début de l'éclatement de la crise. Enfin, les choix d'allocation d'actifs décidés par les assureurs sur la période d'observation paraissent efficients. Concernant la prise en compte d'une allocation dynamique dans le modèle de valorisation des provisions techniques, les choix des assureurs permettent une amélioration du ratio de couverture selon les normes Solvabilité II.

Abstract
The purpose of this memorandum is to analyze the evolution of the asset allocation of French insurers and then examine and then examine the impact on regulatory Solvency II requirements of the asset allocation strategy in a model for calculating the best estimate of life insurance company liabilities. Asset allocation in the general sense is a widely dealt with topic in the literature. Its application to the insurance sector under the constraint of complying with regulations is, by contrast, more recent and was motivated by the gradual introduction of the economic valuation in the balance sheets of insurance companies. The allocation of assets must meet a dual objective of return and risk in order to meet the undertaking's commitments to its policyholders. An econometric analysis of these data produces statistically satisfactory results. However, their interpretation is much more difficult because of the existence of similar information in several explanatory variables (collinearity). With regard to the impact of asset allocation choices on solvency, the results show the sensitivity of the solvency ratio to asset allocation and economic conditions and seem to highlight two sets of economic conditions, the break of which occured in 2006/07, at the beginning of the crisis. The solvency ratio results also confirm the need to adjust asset allocation year after year according to economic conditions. Finally, the results of this memo show that asset allocation choices decided by insurers during the observation period appear efficient. With regard to the taking into account of a dynamic allocation in the valuation model of technical provisions, the choice of insurers allows an improvement in the coverage ratio according to Solvency II standards.

Mémoire complet