Mémoire d'actuariat

Arbitrage entre produits d'épargne
Auteur(s) VIDAUD Laure
Société BNP Paribas
Année 2020
Confidentiel jusqu'au 06/02/2022

Résumé
Depuis la crise économique et financière de 2008, les mesures de la politique monétaire entreprises par la Banque Centrale Européenne sont allées dans le sens d'une diminution des taux d'intérêt. Les taux exceptionnellement bas ont conduits les ménages à se détourner des produits d'épargne habituellement rémunérateurs, ayant perdu de leur attractivité dans un tel contexte. La hausse des encours sur les comptes courants observée en parallèle reflète l'irrationalité des comportements de placement dans un contexte particulier. En vue d'anticiper les effets de la remontée des taux d'intérêt, le mémoire a pour but de répondre à deux objectifs : - identifier et caractériser les clients les plus sensibles au contexte des taux en regard de leur comportement de placement : une segmentation des clients selon l'évolution de la part du compte courant dans leur portefeuille d'épargne sur la période 2013 - 2018 (période de taux bas) a été réalisée, cela afin de de cibler ceux pour lesquels la hausse de cette part a été la plus importante ; - évaluer les variations d'encours sur les comptes courant (ou dépôts à vue non rémunérés) : deux modélisation des variations d'encours observées sur les comptes courant des clients ont été effectuées, une première pour expliquer les variations d'encours sur les comptes courant entre 2013 et 2014 (période de taux relativement "haut" et positifs), et une seconde pour expliquer les variations d'encours sur les comptes courant entre 2017 et 2018 (période de taux bas). La comparaison des résultats obtenus doit permettre de mettre en évidence les facteurs à l'origine des changements de comportement de placement durant ces deux périodes de taux différents.

Abstract
Since the 2008's economical and financial crisis, the monetary policy measures undertaken by the European Central Bank (ECB) have driven the interest rates down. Exceptionally low interest rates have pushed households away from saving products, usually delivering high returns, but lost attractiveness in such a context. In the meantime, the increase in outstanding amounts on current accounts reflects the irrationality of investment behaviors in this peculiar environment. In order to anticipate the rise in interest rates, the objective of the essay was twofold : - Identified and characterized the customers most sensitive to interest rates with respect to their investment behaviors. For that matter, a segmentation of the latters according to the evolution of the share of the current account in their savings portfolio over the period of low interest rates spreading from 2013 and 2018 was carried out. It enabled to point our those for which the increase of this share was the greatest. - Assessed variations in outstanding amounts on current account or non-remunerated demand deposits with two models calibrated on different time periods. The first one was trained on a somehow high and positive interest rates period - 2013-2014, while the second one was trained on a low interest rates period - 2017-2018. Comparing the two results highlights the factors lying beneath the difference of investment behaviors between the two periods.