Mémoire d'actuariat

Risque de longévité et réassurance
Auteur(s) YON Baptiste
Société MACSF
Année 2017
Confidentiel jusqu'au 22/03/2019

Résumé
Le risque de longévité se définit comme étant le fait que les individus vivent plus longtemps qu'anticipé. Il est devenu un risque important pour les activités de retraite en raison de la croissance de l'espérance de vie et de l'incertitude entourant les évolutions futures de la mortalité. Ce risque retient de plus en plus l'attention des compagnies d'assurance et des entreprises qui gèrent leurs engagements sociaux. Par l'analyse d'un portefeuille de retraite, nous construisons des tables prospectives d'expérience afin d'estimer la différence qu'il peut y avoir entre la mortalité des rentiers et celle établie par les tables de mortalité légales (TPRV93 et TGF-05). Pour cela, nous comparons notre mortalité d'expérience à celle des tables de référence INSEE et appliquons une méthode de construction de table de mortalité à ces tables ainsi que les méthodes d'ajustements et de lissage. A partir de ces tables d'expérience, nous effectuons une projection du portefeuille afin d'évaluer l'impact de cette mortalité sur le provisionnement des engagements de rente. Enfin, nous analysons la couverture de ce risque de longévité via une solution de réassurance et notamment par la mise en place d'un swap de longévité. L'avantage de cette couverture se traduit par une libération de capital (réglementaire et économique) immobilité pour faire face au risque de longévité.

Abstract
The longevity risk is induced by the fact that individuals may live longer than expected. That risk is becoming more important for retirement activities because of the life expectancy growth and the uncertainty surrounding the future evolutions of mortality. That risk increasingly catches the attention of insurance companies and firms that handle their social engagements. By analyzing a retirement portfolio, we build prospective experience tables to estimate the differences that might exist between annuitant's mortality and the mortality as defined by the legal mortality tables (TPRV93 and TGF-05). In order to do so, we compare our mortality table construction method to the reference tables as well as adjustment and smoothing methods. Starting from these experiences tables, we project our portfolio to assess the impact of that mortality on the reserving of annuity contracts. Finally we analyze the longevity risk hedging via a reinsurance solution such as a longevity swap. The benefit tof that solution results in the release of capital (regulatory and economic) that was held to face the longevity risk.