Mémoire d'actuariat

Arbitrages et transferts de richesses latentes, une solution à l\'environnement taux bas ?
Auteur(s) MAILLART Arthur
Société Forsides
Année 2017

Résumé
La politique des taux bas maintenus depuis quelques années par la banque centrale européenne (BCE) vise à redynamiser l'économie et relancer la croissance. Seulement, cette stratégie commence à entamer les marges des banques et des assurances. Ces dernières sont systémiques et si l'une d'entre elles venait à faire défaut, les conséquences seraient désastreuses. Par ailleurs, depuis janvier 2016, l'entrée en vigueur de Solvabilité II rajoute des contraintes supplémentaires aux assureurs en matière de détention de capitaux propres et de perception du risque. Avec une vision économique, plus volatile, cette directive révèle plus rapidement les menaces. Par conséquent, avec une conjoncture adverse, les résultats sont assez pénalisants. c'est dans ce contexte économique et règlementaire que s'inscrit ce mémoire. Des taux durablement proches de zéro sont extrêmement défavorables aux fonds en euros, puisqu'ils sont majoritairement investis en obligations. Ainsi, les produits financiers à venir seront moindres et pour pallier la fragilité du support historique, plusieurs alternatives sont mises en oeuvre. Dans un premier temps et dans une portion limitée, les assurées ont été redirigés vers des unités de compte pour diminuer le risque porté par l'assureur. Puis, plus récemment, l'Euro-Croissance a fait son apparition. Pour le moment, ce support n'a pas connu un grand succès. Pourtant, en exploitant bien les leviers qu'il propose, les différents acteurs du marché pourraient y trouver leur compte. Pour dynamiser l'Euro-Croissance, plusieurs possibilités ont été envisagées. Finalement, en juillet 2016, un décret et deux arrêtés ont été publiés pour donner un cadre juridique aux transferts de plus-values latentes. Ces derniers ainsi que les arbitrages sont censés l'aider à décoller. L'objectif de ce mémoire est l'implémentation des arbitrages et transferts de plus-values latentes entre les supports Euro-Croissance dans le modèle ALM interne et l'analyse des impacts sur une compagnie d'assurance vie.Nous étudierons donc les retombées de ces mécanismes sur des indicateurs de risques et de rentabilité que nous définirons. Au préalable, nous prendrons soin de faire un examen des supports existants (euros et unités de compte) pour avoir une référence. Ainsi, au travers d'exemples simples, nous pourrons donner une première idée des avantages et des inconvénients des arbitrages.

Abstract
The low interest policy sustained by the European central bank for many years aims to revive the economy and stimulate econmic growth. Nevertheless this strategy begins to reduce the margins of insurances and banks. Those kinds of companies are systemic and if they fail the consequences could be disastrous. Moreover, since january 2016, Solvency 2 adds constraints to insurers in terms of own funds and risk perception. With an economic vision, more volatile, this directive highlights threats more efficiently than before. Consequently in this unfavourable economic environment results are more penalised. This master's thesis should be viewed in this context. Bonds are the major part of the asset of the euro funds. As a consequence, low interest rates are extremely unfavourable to this kind of fund. The forward financial products will be less important than now. Some strategies are implemented to face the fall of the euro fund. First, insurers redirected their customers to units of accounts to reduce the risk they own. More recently, the "Euro-Croissance" appeared. For now, this is not a great success. But if insurers take advantage of the flexibility of this new product it could be profitable for them. To encourage the "Euro-Croissance" some opportunities were considered. Finally, in July 2016 a decree was published to legitimate the transfer of unrealised gains from the euro funds to the "Euro-Croissance". The main goal of this master's thesis is to implement transfers between the "euro fund" and the "Euro-Croissance" in the Forsides Asset and Liability Management model. The second objective is to quantify the impact of those transfers on a life insurance company. A study of the consequences of transfers on indicators of risks and profitability will be realised. Before, there will be an examiniation of the euro fund and units of accounts to have a reference. With simple examples a first idea of pros and cons transfers could be given.

Mémoire complet