Mémoire d'actuariat

Comparaison des évolutions des risques mortalité et maintien en dépendance
Auteur(s) BRIOUL Louis
Société Tutélaire
Année 2019

Résumé
L'objectif de ce mémoire est l'étude de l'évolution des risques mortalité et dépendance. Dans un premier temps, on analyse l'évolution de la mortalité de la population d'adhérents de la mutuelle Tutélaire, puis dans un deuxième temps, on se concentre sur l'évolution de la mortalité d'une sous-population des adhérents de Tutélaire : les personnes en état de dépendance. Ce travail s'inscrit dans le cadre de l'effort croissant des compagnies d'assurance et mutuelles de connaître de plus en plus précisément le risque dépendance, encore trop peu maîtrisé à ce jour, y compris au niveau des produits déjà commercialisés. Ce risque est pourtant voué à prendre une place de plus en plus importante dans la société, et par conséquent, au niveau du marché de l'assurance en général ; la réponse des pouvoirs publics étant à ce jour largement considérée comme insuffisante. Pour disposer d'un outil de comparaison de la mortalité de la population générale et de la population des dépendants, nous avons construit 10 tables de mortalité. Nous avons conservé pour chaque table un horizon de 5 ans. Cette restriction nous a permis de réduire la volatilité des résultats sur les âges peu représentés. L'analyse de l'évolution de chacun des risques se fait au travers de la comparaison de la table de mortalité la plus récente avec la table de mortalité la plus ancienne. On note une diminution de la mortalité à tous les âges pour la population générale, excepté aux âges 61-64 ans. Quant aux dépendants, il n'apparaît pas d'amélioration ou de dégradation claire de la mortalité. Afin de déterminer le caractère progressif de ces évolutions, une analyse plus fine par la comparaison successive des différentes tables est ensuite effectuée. Enfin, on présente la confrontation des évolutions des risques mortalité et mortalité des dépendants. Cette confrontation met en évidence qu'on ne peut pas affirmer qu'il y ait un lien entre ces évolutions. On évoque en guise d'ouverture des éventuelles pistes d'étude de corrélation de l'évolution de la mortalité d'une population et d'un de ses sous-groupes : les dépendants.

Abstract
The purpose of this thesis is to study the evolution of mortality and long-term care risks. First, we analyze the evolution of the mortality of the population of members of the mutual insurance company Tutélaire, then, in a second step, we focus ont he evolution of the mortality of a sub-population of members of Tutélaire: long-term care claimants. This work is part of the growing effort by insurance companies and mutuals to become increasingly aware of the long-term care risk, which is still too uncontrolled at this stage, including the risk of products already on the market. However, this risk is bound to take an increasingly important place in society, and consequently, in the insurance market in general ; the response of the public authorities being largely considered to be inadequate so far. To provide a tool for comparing the mortality of the general population and the long-term care population, wa have constructed 10 mortality tables. We have kept a 5-year horizon for each table. This restriction allowed us to reduce the volatility of results over under-represented ages. The analysis of the evolution of each of the risks is done through the comparison of hte most recent mortality table with the oldest mortality table. There is a decrease in mortality at all ages for the general population, except at ages 61-64. As for long-term care claimants, there is no clear improvement or deterioration in mortality. In order to determine the progressive nature of these evolutions, a more detailed analysis by successive comparison of the different tables is then carried out. Finally, we present a comparison of changes in mortality and mortality risks for long-term care claimants. This confrontation highlights that it cannot be said that there is a link between these developments. As an opening, we mention possible ways of studying the correlation of the evolution of mortality of a population and one of its subgroups: long-term care claimants.

Mémoire complet