Mémoire d'actuariat

ICS : Analyse du texte préparatoire 1.0 et mise en oeuvre sur un organisme d\'assurance Non Vie
Auteur(s) MAZZOLINI Lucie
Société ACTUELIA
Année 2018

Résumé
Les nouveaux régimes de solvabilité (tel que Solvabilité II en 2016) définissent de nouveaux cadres prudentiels afin de s'assurer de la solvabilité des organismes d'assurance. Pour se faire, une attention particulière est portée à la mesure des risques auxquels peut être confronté un organisme ainsi qu'à la richesse dont il dispose pour couvrir ces risques. Le marché assurantiel étant en plein essor, l'expansion à l'international des grands organismes d'assurance est confrontée à la multiplicité des lois et des règles de solvabilité propres à chaque État. La mise en place d'une homogénéisation des réglementations apparaît donc comme une nécessité afin de construire un marché assurantiel robuste pour les groupes d'assurance internationaux (IAIGs). L'Association Internationale des Contrôleurs d'Assurance (International Association of Insurance Supervision ; IAIS) travaille actuellement sur la mise en place de la première norme prudentielle mondiale : l'Insurance Capital Standard (ICS). L'ICS s'intègre au régime de supervision des groupes d'assurance internationalement actifs (ComFrame). Dans ce cadre, elle requiert des exigences aussi bien qualitatives que quantitatives quant à la supervision des organismes d'assurance. Le but final est de faire de l'ICS la mesure de capital référente auprès des groupes d'assurance internationaux. Le présent mémoire propose de comprendre le fonctionnement de cette nouvelle réglementation. Il s'agira ainsi de s'intéresser à la résolution de problèmes concrets tels que l'évaluation de la richesse d'un organisme en comprenant la méthodologie de valorisation des actifs ou le calcul de la marge de risque par exemple. Pour répondre aux objectifs soulevés, nous présenterons dans un premier temps les réglementations assurantielles européennes, américaines et japonaises. L'idée est de comprendre, à travers une analyse comparative, les différentes approches existantes en termes de quantification du risque, de valorisation et d'étalonnage éligibles à leur couverture. Dans un second temps, nous étudierons en profondeur les différentes méthodes actuarielles utilisées pour la mesure et l'évaluation du risque au sein de la norme ICS. Enfin, pour plus de clarté, une mise en pratique sera réalisée sur la base des données d'un organisme d'assurance non-vie à mi-2017. Pour répondre à la problématique opérationnelle d'implémentation de cette réglementation, une analyse comparative des résultats obtenus sous Solvabilité II et de ceux obtenus avec la norme ICS sera également effectuée.

Abstract
The new standards (such as Solvency II in 2016) provide a new prudential framework to ensure insurance undertakings' solvency. Hence, particular attention is drown to both the measurement of the risks that an undertaking could face and to the resources available to cover them. Although insurance industry is burgeoning, group's international expansion is faced with the multiplicity of each country's laws and solvency rules. An homogenization of the different legislations appears to be a necessity in order to develop a robust global insurance market for internationally Active Insurance Group (IAIG). Thereupon, the International Association of Insurance Supervision (IAIS) is currently working on the establishment of the very first global insurance standard: The Insurance Capital Standard (ICS). The ICS settles inthe Common Framework for the Supervision of Internationally Active Insurance Groups (ComFrame). In this context, both qualitative and quantitative requirements are needed concerning insurance undertakings' oversight. The ultimate goal is to have ICS becoming the referent capital standard for IAIG. This dissertation proposes to understand the functioning of this new regulation. Thus, it will focus on the resolution of practical challenges such as valuation of assets or the calculation of the risk margin. To meet objectives, we shall first present different insurance regulations: European, American and Japanese standards. The idea is to understand, through a comparative analysis, the different existing approach to quantify risk and evaluate eligible ressources for coverage. Furthermore, we will study the different actuarial methods used to measure risk within the ICS. To be as clear as day, a practical example will be conducted based on the data of a non-life insurance undertaking. Finally, to answer to the operational implementation problematic, a comparative analysis between the results obtained with ICS and Solvency II will be carried out.

Mémoire complet