Mémoire d'actuariat

Etude d\'un contrat d\'assurance d\'emprunteurs dans le contexte de Solvabilité II
Auteur(s) MENDY Stéphane
Société MFPrévoyance
Année 2017
Confidentiel jusqu'au 27/04/2019

Résumé
Lors de la mise en place d’un prêt immobilier, le prêteur impose à l’emprunteur la souscription d’une assurance en cas de décès, d’arrêt de travail et plus rarement de chômage. L’évaluation des engagements de ce type de contrat dépend de nombreux paramètres. Les lois biométriques sont souvent sensiblement éloignées des lois règlementaires, du fait notamment de la sélection médicale. Le risque de remboursement anticipé peut avoir un impact significatif sur les résultats projetés par l’assureur. Enfin, les mécanismes de commissionnement aux distributeurs, propres à chaque contrat, constituent une part importante du compte de résultat. Sous le régime Solvabilité 2, l’évaluation de ce type de passif doit refléter au mieux la réalité et permettre une analyse détaillée des risques auxquels est soumis l’assureur. L’objectif de ce mémoire est d’étudier, dans le contexte Solvabilité 2, un contrat d’assurance emprunteur de groupe largement distribué et couvrant les risques de décès et d’arrêt de travail. Après avoir présenté le contrat et les données exploitées, le mémoire se consacre à la construction de lois de mortalité et d’incidence arrêt de travail spécifiques, ainsi qu’à la mise en place d’un modèle permettant de simuler le comportement de chaque assuré face à la possibilité de rachat de prêt. A partir de ces lois et de ces hypothèses, un modèle de projection de l’ensemble des flux de trésorerie et des comptes de résultat a été construit. Ce modèle, adapté aux caractéristiques du contrat, permet d’évaluer les SCR « Life » et « Health SLT » du portefeuille. Les résultats obtenus démontrent d’une part la très forte influence du choc « disability » dans le SCR « Health SLT » et d’autre part l’importance des lois de rachat et du niveau d’agrégation retenu pour les « model points ».

Abstract
For granting a loan, credit institutions require that borrowers underwrite an insurance against the risks of death, of work stoppage and more rarely of unemployment. The evaluation of commitments related to this type of contract depends on many parameters. The assumptions on mortality or on disablement are often different of market's hypotheses in particular because of the medical selection. The lapse risk can also be very influential. Moreover, the calculation of commission for distributors, specific to the contract, can significantly impact the result. With Solvency II, the evaluation of this kind of liability needs to reflect reality and has to permit a detailed analysis of the risks incurred. This implies that parameters and models are built in the most accurate way possible. The objective of this work is to study, in the prudential framework Solvency 2, the risk covered by a loan insurance contract, which includes a death cover and a tempory disability cover. After presenting the contract studied and the data exploited, the followings elements are built : a mortality table, a disablement table, and a redemption function dedicated to our portfolio. Then a section is dedicated to the projection model of cash flows and income statement. This model, adapted to the characteristics of the contract, is necessary to evaluate the Solvency Capital Requirement for the two LoB "Life" and "Health SLT". The results obtained show, on the one hand, the very strong influence of the disability shock in the SCR "Health SLT", and on the other hand the importance of the buy-back laws selected as well as the level of aggregation retained for the construction of the "model points".