Mémoire d'actuariat

Evaluation de la mortalité en assurance collective
Auteur(s) GOBLET Marion
Société Groupama Gan Vie
Année 2017

Résumé
Avec la réforme des retraites de 2010 et le recul de l'âge d'entrée dans la vie active, la population des salariés en France se trouve aujourd'hui fortement modifiée : les salariés sont plus âgés, ce qui entraîne une augmentation de la probabilité d'arrêt de travail et de décès. Ce dernier risque est particulièrement important en assurance collective, car il permet en général de compenser les pertes engendrées par l'assurance santé. Il est donc important de le maîtriser, dans un contexte d'évolutions structurelles majeures qui l'influencent particulièrement. D'autre part, la fin des clauses de désignation a permis l'introduction de nouveaux acteurs sur le marché de la prévoyance complémentaire, et la concurrence s'est accrue. Les tarifs proposés pour l'assurance décès sont donc soumis à deux contraintes opposées : - d'une part, le risque de mortalité augmente avec le vieillissement de la population, ce qui doit entraîner une augmentation des tarifs - d'autre part, la concurrence contraint les organismes à proposer des tarifs attractifs Groupama Gan Vie propose aujourd'hui une tarification basée sur une estimation du taux de mortalité par abattement sur les taux des tables réglementaires. L'étude qui suit propose une approche adaptée au portefeuille, grâce à la production d'une table d'expérience puis d'un modèle de régression permettant la prise en compte de variables propres à chaque entreprise. L'étude se limitera au risque de décès toute cause.

Abstract
With the pension reform of 2010 and the decline in the age of entry into working life, the wage-earning population in France today is strongly modified: wage earners are older, which leads to an increase in the probability of work stoppage and death. This latter risk is particularly important in group insurance, as it generally compensates for losses caused by health insurance. It is therefore important to control it, in the context of major structural changes that particularly inflence this risk. On the other hand, the end of the designation clauses has made it possible to introduce new players into the complementar insurance market, and competition has increased. The proposed rates for death insurance are therefore subject to two opposing constraints: - on the one hand, the risk of mortality increases with the aging of the population, which must lead to an increase in prices - on the other hand, competition forces organizations to offer attractive rates Groupama Gan Vie now proposes pricing based on an estimate of the abatement mortality rate on statutory mortality tables. The following study proposes an approach adapted to the portfolio, through the production of an experience table and then a regression model allowing the taking into account of variables specific to each company. The study will be limited to the risk of death all causes.

Mémoire complet