Mémoire d'actuariat

Allocation stratégique d'actifs en épargne dans le cadre d'une remontée rapide des taux d'intérêt
Auteur(s) TAMBRUN H.
Société OPTIMIND
Année 2020

Résumé
Mots clés : Assurance vie, Gestion actif-passif, Allocation stratégique, Optimisation, Générateur de scénarios économiques, Univers monde réel, Univers risque neutre, Merton, Vasicek, Appétence aux risques, Taux d'intérêt, Banque Centrale Européenne (BCE), Obligations indexées sur l'inflation (OII), Obligations à taux variable (OTV) Les actions menées par la Banque Centrale Européenne depuis la crise de 2008 ont conduit l'Europe dans un environnement de taux bas. Si l'environnement économique venait à s'améliorer lors des prochaines années, les taux pourraient remonter, ce qui impacterait le monde de l'assurance. En effet, une forte remontée des taux d'intérêt pourrait avoir de nombreuses conséquences pour les assureurs avec notamment, une hausse des rachats s'ils ne sont pas en mesure de servir des taux au niveau de ceux de la concurrence. Il est alors intéressant pour les assureurs de réfléchir, dès à présent, à l'allocation optimale à mettre en place en cas de forte remontée des taux. Ce mémoire s'inscrit dans ce cadre et propose une méthodologie permettant de trouver une telle allocation. Après la réalisation de différents travaux préliminaires nécessaires à la réalisation de l'étude, la quantité de cash à détenir en portefeuille a été déterminée grâce à une analyse de gaps de trésorerie. En parallèle, la maturité cible des réinvestissements a dû être étudiée. Ensuite, de nombreuses allocations ont été testées afin de trouver l'allocation optimale. Dans un premier temps, l'allocation entre les grandes classes d'actifs a été optimisée en conservant l'allocation au sein de la poche obligataire fixe. Ensuite, l'allocation trouvée a été testée pour de nombreuses allocations différentes dans la poche obligataire afin d'obtenir l'allocation optimale dans le cas d'une forte remontée des taux. Ces deux optimisations ont été menées tout en respectant l'appétence aux risques préalablement définie. L'allocation optimale trouvée favorise les obligations à taux variable. Cela est cohérent avec les attentes. En effet, les actifs étant le plus corrélés aux taux d'intérêt sont les obligations à taux variable. Aussi, afin d'apprécier les performances de l'allocation trouvée dans d'autres contextes de variations de taux, celle-ci a subi trois tests de soutenabilité. L'allocation s'est révélée robuste dans ces scénarios sauf sous l'hypothèse où les taux poursuivent leur tendance baissière. Toutefois, le résultat obtenu peut être nuancé par différentes hypothèses prises. Ainsi, il aurait été judicieux de chercher l'allocation optimale en effectuant une unique optimisation, en croisant les différentes allocations des grandes classes d'actifs et de la poche obligataire. Ensuite, aucun krach boursier ou immobilier n'a été modélisé dans les GSE or, une forte remontée des taux pourrait provoquer ces phénomènes. Enfin, cette allocation n'est optimale que dans le cas de la remontée des taux choisie dans le cadre de ce mémoire. En effet, même si des tests de soutenabilité ont été effectués, l'optimalité de l'allocation n'a été vérifiée que dans le cas d'une forte remontée des taux.

Abstract
Key words : Life insurance, Asset and Liability Management, Strategic allocation, Optimization, Economic Scenario Generator (ESG), Real-world, Risk neutral, Merton, Vasicek, Risk appetite, Interest rate, European Central Bank (ECB), Inflation-linked bonds (ILBs), Floating rate bonds (FRN) The actions carried out by the European Central Bank since the 2008 crisis have led Europe to an environment of low-interest rates. If the economic environment improves over the next few years, rates could go up, impacting the insurance world. A sharp rise in interest rates could have many consequences for insurers. Particularly, an increase in redemptions if insurers are unable to serve rates at the level of the competition. Therefore, it is important for insurers to decide on an optimal allocation in the event of a sharp rise in interest rates. This thesis is part of this framework and provides a method for finding such an allocation. After carrying out various preliminary works necessary for the study, the amount of cash to be held in the portfolio was determined using a cash gap analysis. At the same time, the target maturity for reinvestments had to be studied. Then, numerous allocations were tested to find the optimal allocation. Initially, the allocation between the major asset classes was optimized by keeping the allocation within the fixed bond pocket. The allocation found was then tested for many different allocation within the bond pocket in order to find the optimal allocation in the event of a sharp rise in rates. These two optimizations were carried out while respecting the risk appetite. The optimal allocation found, favors floating rate bonds. This is consistent with expectations. In fact, the assets most correlated with interest rates are variable rate bonds. Also, in order to assess the performance of the allocation found in other contexts of rate variations, it underwent three sustainability tests. The allocation proved to be robust in these scenarios, except under the assumption that rates continue their downward trend. However, the result obtained can be qualified by different assumptions. Thus, it would have been wise to seek the optimal allocation by carrying out a single optimization. Crossing the different allocations of the major asset classes and the bond pocket achieves this idea. Moreover, a stock market or real estate crash was not modeled in the ESG while a strong rise in rates could cause these phenomena. Finally, this allocation is only optimal in the case of the rate hike chosen in the context of this thesis. Furthermore, even if sustainability tests were carried out, the optimality of the allocation was only checked in the event of a sharp rise in rates.

Mémoire complet