Mémoire d'actuariat

Etude de la rétention d'un portefeuille singapourien d'assurance-vie en prévoyance individuelle
Auteur(s) DELAWARI J.
Société AXA
Année 2019
Confidentiel jusqu'au 23/10/2021

Résumé
La pratique de la réassurance implique deux parties - une cédante et un réassureur – ne bénéficiant pas des mêmes informations pour prendre une décision sur la couverture optimale à mettre en place pour un portefeuille d’assurance vie. Cette asymétrie d’information est fondamentale pour comprendre les mécaniques de la réassurance car elle influe sur l’ensemble des décisions stratégiques en termes de positionnement de la rétention des traités. Du point de vue de la cédante, une analyse du point d’attache des risques est nécessaire pour comprendre le profil de risque du portefeuille. Afin de mener à bien une telle analyse, il est indispensable de poser le contexte réglementaire local, dans notre cas la norme Risk-Based Capital à Singapour, avec un potentiel rapprochement avec la norme européenne Solvabilité II. Nous avons résumé les principales différences. Nous avons ensuite sélectionné les trois principales valeurs permettant de définir des indicateurs de prise de décision pour ce type d’étude, à savoir la profitabilité, l’impact sur le capital et la valeur ajoutée de la couverture. Après avoir posé ces trois dimensions clés de l’étude, nous avons détaillé la détermination des capitaux réglementaires non-financiers afin de mesurer la contribution de chaque facteur de risque et anticiper leurs sensibilités à des changements de rétention. Finalement, nous avons défini un cadre d’étude afin de répondre à la question fondamentale : la rétention optimale du portefeuille, et ce à chaque niveau stratégique, à savoir pour la société d’assurance au global, par fonds, et par produit.

Abstract
Generally, reinsurance practice involves two parties, a ceding company and a reinsurer – both are not holding the same level of information to structure the optimal reinsurance coverage for a life insurance portfolio. This asymmetry of information is key to understand the mechanics of reinsurance as it impacts every strategic decision in terms of treaties’ retention determination. From a ceding company standpoint, an analysis of the risks’ attachment point is a necessity to understand the portfolios risk profiles. In order to conduct such analysis, it is essential to integrate the latest regulatory capital framework, which in this paper, is the Risk-Based Capital framework in Singapore, which has just evolved closer to the Solvency 2 directive. To that purpose, we have produced a gap analysis between the two norms. Then using the three main values impacting reinsurance i.e. Profitability, capital efficiency and reinsurance Value Added, we have defined the main decision indicators for such analysis. Moreover, we have detailed the determination of the technical regulatory capital modules in order to quantify the contribution of each risk factor and anticipate retention changes sensitivities. Eventually, we have defined a framework in order to efficiently select a reinsurance cover optimal retention at each reinsurance level of granularity (group, fund, product).