Mémoire d'actuariat

Prévision et optimisation du commissionnement des apporteurs d\'une compagnie d\'assurance prévoyance santé
Auteur(s) GALERNEAU Marie-Cerise
Société Swiss Life
Année 2017
Confidentiel jusqu'au 29/11/2019

Résumé
Dans le monde des assurances, les apporteurs exercent un métier d'intermédiaire, contre rémunération, entre l'assuré et la compagnie d'assurance. Cette rémunération est un sujet sensible, les compagnies d'assurances créent donc des modèles mathématiques d'estimation des commissions et surcommissions futures qui découlent de la production pour pouvoir les provisionner et assurer la rentabilité des produits. L'objectif de ce mémoire est de proposer un nouveau modèle mathématique optimisé afin d'amortir et de suivre plus précisément les commissions payées et à payer. Le nouveau modèle est construit en utilisant la production par produit et les objectifs de production, permettant d'améliorer l'estimation des surcommissions correspondantes en le rendant plus proche du réel. Ce modèle permet ainsi d'estimer les commissions et surcommissions futures. Cette nouvelle estimation de la production et des surcommissions aboutit au calcul des frais d'acquisition reportés à inscrire au bilan de chaque arrêté des comptes. Ce nouveau modèle permet enfin d'étudier le résultat technique brut d'un produit et de mesurer les impacts d'un changement de protocole de surcommissionnement sur la rentabilité attendue des produits.

Abstract
In the world of insurance, the providers carry out, for remuneration, a funcion of intermediary between the insured and the insurance company. This compensation is a sensitive subject, insurance companies therefore create mathematical models to estimate the future production but also the commissions and override commissions that will ensue, in order to be able to provision them. This paper aims to propose a new mathematical model, optimised, so as to amortise more precisely the commissions paid and payable. The new model is established using past production, transition matrices of production tranches, distribution of production by product and production targets. All of this in an effort to optimise the estimation of the corresponding override commissions by making it closer to the real model than the old one. This model allows to estimate commissions and future override commissions. This new estimate of future production and override commissions results in the calculation of the deferred acquisition costs to be entered in the balance sheet of each accounts. Finally, this new model allows to study the gross technical results of a product and to measure the impacts of a change in the override commission protocol on the expected profitability of products.