Mémoire d'actuariat

Evaluation des risques de souscription liés à l'Arrêt de travail sous Solvabilité II
Auteur(s) CALARD Clément - GUILLOU Etienne
Société MUTEX / KPMG
Année 2018
Confidentiel jusqu'au 19/06/2020

Résumé
Solvabilité II est un régime prudentiel qui s'applique aux organismes d'assurance et de réassurance européens depuis le 1er janvier 2016. Pour répondre aux recommandations en matière d'informations quantitatives, une formule fermée dite standard est proposée et permet de traiter l'ensemble des risques auxquels un organisme pourrait être exposé quel que soit son activité. Cette réforme et par conséquent cette formule de calcul sont confrontées à de nombreux enjeux et difficultés en matière d'homogénéité du fait des différences existantes intra et inter pays. En effet, ces divergences entre les pays et au sein d'un pays peuvent provenir de sources diverses comme les garanties proposées, les populations sous risque ou encore les méthodes de provisionnement. Les couvertures proposées contre le risque Arrêt de travail sont nombreuses et variées du fait de la multitude d'acteurs concernés (état, employeur, organisme complémentaire) et des différents niveaux de couverture fonction de la situation de la personne assurée. L'exercice mené, d'un point de vue général et sur un portefeuille spécifique, tend à vérifier si les risques pris en considération dans cette formule sont exhaustifs et applicables. Dans un second temps, l'objectif est de vérifier si le calibrage retenu pour les risques de souscription de type santé, tels que décrit dans la réglementation, est justifié. Pour ce faire, des analyses quantitatives ont été menées sur la partie risque de primes et de réserves (composante Non-Vie) via le calcul de paramètres spécifiques (USP) à l'organisme et sur le risque de longévité. Enfin, une analyse critique de la méthodologie et des hypothèses a été menée sur la longévité, la révision et les dépenses (composante Vie).

Abstract
Solvency II is a prudential regulation that applies to European insurance and reinsurance companies since the January 1st, 2016. To complete the requirements in terms of quantitative information, a "standard formula" has been developed and enables to deal with all the risks to which an organism could be exposed whatever its activity. This reform and consequently this calculation formula are confronted with many issues and difficulties in terms of homogeneity due to existing differences within and between countries. Indeed, these differences between countries and within a country can come from various sources such as guarantees, populations at risk or reserving methods. Coverages proposed against the risk of a work stoppage are numerous and diverses because of the multitude of stakeholders involved (government, employer, insurer) and the different levles of coverage depending on the situation of the insured person. The exercise conducted, form a general point of view and on a specific portfolio, aims to verigy whether the risks taken into consideration in this formula are exhaustive and applicable. In a second step, the objective is to verify if the calibration chosen for Health underwriting risks, as described in the standards, is justified. To do this, quantitative analysis are conducted on the premium and reserve risk (Non-life component) throuth the calculation of undertaking specific parameters (USP) and ont the longevity risk. Finally a critical analysis of the methodology and assumptions is conducted on longevity, revisions and expenses (Life component).

Mémoire complet